Partenaires Société Anti Fourrure

dimanche 18 septembre 2011

Récapitulatif actions campagne Morgan

Jeudi 18 février 2010 :
Une action de protestation contre la fourrure aura lieu le jeudi 18 février de 16h00 à 19H devant le siège de la marque Morgan au qui vend de la fourrure de renard et de lapin, au 94 rue de Villiers à Levallois Perret.

Cette mobilisation a pour but de dénoncer les extrêmes souffrances endurées par les innombrables animaux exploités au nom d'une mode qui ne perdure que pour la cupidité
ainsi que la pollution que la production de fourrure engendre. En effet, plusieurs substances chimiques dangereuses sont utilisées dans le traitement des fourrures et ont des effets catastrophiques pour la planète lorsqu'elles se déversent dans les rivières ou ruisseaux.

Soyons nombreux à demander à Morgan d'en finir avec la fourrure !

Confirmez votre présence svp, contact :
stephanie.rossenu@free.fr

Compte rendu :

Nous étions une quinzaine de militants devant le siège, où il y avait
beaucoup de passage, nous avons donc pu aussi tracter aux automobilistes
qui pouvait voir nos bannières. Quelque mépris et sourires moqueurs de
la part des employés qui sortaient du siège mais aussi un soutien de la
part de l'une d'elle qui nous a dit qu'elle demandait à Morgan depuis
longtemps qu'ils arrêtent la fourrure. Une mère de famille qui passait
dans la
rue avec son fils en bas âge mais déjà sensibilisé à la souffrance
animale nous a beaucoup soutenu, ça fait plaisir de voir une maman qui a
expliqué
à son enfant d'environ 5 ans seulement que les animaux ne sont pas sur
cette terre pour servir les humains et subir ces extrêmes souffrances.
Message diffusé : "Non Morgan la fourrure n'est ni glamour, ni une arme
de séduction,laissez leur peau aux animaux".
Une interview téléphonique a eu lieu avec l'AFP, et le message (le même
que celui qui était dit dans le mégaphone, avec un accent sur ce que
subissent les animaux pour qu'une mode cruelle perdure encore en 2010),
et aussi la pollution qu'engendre la fourrure (histoire de démentir
l'émission
mensongère quant à la fourrure diffusé récemment à le télé) sera entendu
par environ 1 million de personnes.
Tant que cette marque continuera la fourrure, il nous faudra retourner
manifester là-bas. Il serait bon également que d'autres militants
prennent le
relais (surtout ceux qui vivent à Paris), car seule la ténacité et la
continuité ont des chance d'aboutir.

Tenez vous prêts pour le défilé Gaultier début mars, plus d'infos plus tard.

Pour les ANIMAUX qui n'ont que nous, plus de un par seconde dans le
monde meurt pour cette industrie abjecte.
Tenez vous prêts pour le défilé Gaultier début mars, plus d'infos plus tard.

S.

Jeudi 8 avril 2010 : Une autre action de protestation contre la fourrure aura lieu le jeudi 8 avril de 17h00 à 18h30 devant le siège de la marque Morgan au qui vend de la fourrure de renard et de lapin, au 94 rue de Villiers à Levallois Perret.

Cette mobilisation a pour but de dénoncer les extrêmes souffrances endurées par les innombrables animaux exploités au nom d'une mode qui ne perdure que pour la cupidité
ainsi que la pollution que la production de fourrure engendre. En effet, plusieurs substances chimiques dangereuses sont utilisées dans le traitement des fourrures et ont des effets catastrophiques pour la planète lorsqu'elles se déversent dans les rivières ou ruisseaux.

Soyons nombreux à demander à Morgan d'en finir avec la fourrure !

Confirmez votre présence svp, contact :
stephanie.rossenu@free.fr

PLUS DE 1 ANIMAL PAR SECONDE MEURT DANS LE MONDE POUR L INDUSTRIE DE LA FOURRURE...

Ne rien faire, c'est laisser faire !

__._,_.___

Compte rendu :

Nous étions une vingtaine de militants, avec bannières et mégaphones
devant le siège de Morgan qui se trouve actuellement sous liquidation
judiciaire
(info d'un passant, confirmée par un militant :
http://www.lefigaro.fr/societes/2008/12/30/04015-20081230ARTFIG00242-morgan-est-place-en-redressement-judiciaire-.php).
Des déménageurs étaient présents, mais des employées étaient toujours
dans les bureaux, et se sont montrées très méprisantes et insultantes
lorsqu'elles
sont sorties, ayant décidé que l'on portait du cuir, ne voulant rien
entendre quant au synthétique. Un employé qui arrivait en voiture, nous
a carrément menacé
de nous frapper(ou plutôt s'adressait à une militante), avec un
comportement genre racaille dans ses propos, mais n'a plus insisté, nous
trouvant en grand nombre
(la lâcheté est de mise, il ne se serait d'ailleurs pas adressé à un
militant, mais bien sûr à une femme) .
Malgré ces frictions, nous avons sensibilisé pas mal de passants en 1h30
seulement. Beaucoup de soutiens, notamment des automobilistes, qui
pouvaient voir et lire les
bannières. Une centaine de tracts ont été distribués.
Merci à tous.
D'autres actions à venir, très certainement avant l'automne, puisque la
fourrure d'été (nouveau) devrait sortir, à aller vérifier dans les
magasins (Kookaï, par exemple)
pour ceux qui vivent à Paris.

S.

Aucun commentaire: