Partenaires Société Anti Fourrure

dimanche 12 février 2012

ACTION SAMEDI 25 FEVRIER CONTRE KOOKAÏ , 3 place Saint Opportune 75001 Paris.



Dans le cadre de la campagne France Sans Fourrure http://societe-anti-fourrure.blogspot.com/ animée par le collectif Société Anti Fourrure, la quatrième action anti fourrure contre Kookaï aura lieu devant leur boutique au 3 Place Saint Opportune dans le 1er arrondissement (Paris), métro Châtelet, le samedi 25 janvier 2012 de 16h00 à 18h00 dans le but de convaincre cette marque de suivre l'exemple d'Etam, qui, suite à une protestation massive par courriers/courriels/appels téléphonique au siège, ainsi qu'une pétition, a retiré tous ses articles en fourrure d'animaux (début 2011), ainsi que Kiabi et Naf Naf récemment.

Cette manifestation sera différente des précédentes : nous ne scanderons pas de slogans pendant toute la durée de l'action, mais surtout en fin d'action. Un militant sera en costume de lapin dans une cage, afin de symboliser les animaux enfermés dans des enclos à peine plus grands qu'eux dans les fermes à fourrure, pendant qu'un militant lira un texte dans le mégaphone. Notre vidéo des souffrances sans nom des animaux sera diffusée à la boutique Kookaï, ainsi qu'au public en deuxième partie. Nous avons donc besoin de militants pour tenir les supports près des militants en cage, et de la vidéo, et aussi pour tracter.
Un mégaphone seulement sera utilisé. Apportez vos supports (panneaux, tracts)si vous en avez. Nous vous demandons de ne pas répondre aux provocations de la part des employés de la boutique, et de rester calme et courtois.
Un briefing aura lieu avant le début de l'action, dès 15h45 aussi pour donner les slogans de base.
N'oubliez pas de confirmer votre présence.

Contact :
veganasforanimals@yahoo.fr

LES ANIMAUX COMPTENT SUR VOUS, 1 PAR SECONDE DANS LE MONDE SUCCOMBE POUR L INDUSTRIE DE LA FOURRURE.
 
 

Contacts Kookaï :

Service client :
- mail : relationclient@kookai.tm.fr
- téléphone : du lundi au vendredi, entre 9h30 et 17h30 : 01 43 52 55 00


Service presse :
- adresse postale : Bureau de presse KOOKAÏ - 2, rue Sainte Opportune - 75001 Paris
- mail : presse-kookai@wanadoo.fr


Siège social :
- adresse postale : Bat 201 - 45 Avenue Victor Hugo - 93300 Aubervilliers
Tél : 01 43 52 52 52.



Modèle de courrier : (à personnaliser si possible)


Madame, Monsieur,

Je me permets de vous contacter pour vous faire part de mon profond dégoût par rapport à votre nouvelle collection, qui comporte des vêtements avec de la vraie fourrure.

Je pense que vous n'avez pas conscience de la souffrance endurée par ces animaux ! Les conditions d’élevage et d’abattage de ces animaux emprisonnés sont absolument indignes.

Les animaux détenus dans les fermes à fourrure montrent des signes de stress évidents qui se caractérisent par l’auto-mutilation ou par des va-et-vient continuels. Les animaux à fourrure n’auront connu que les sols grillagés de cages trop étroites. Les animaux souffrent d’infections et de blessures non soignées.

Les méthodes d'abattage (gazage, électrocution…) sont particulièrement inhumaines. De plus, elles se sont révélées pour la plupart inefficaces pour achever l'animal : beaucoup d'entre eux se réveillent au stade du dépeçage, ce qui signifie qu’ils sont écorchés vifs !
Voici le lien vers une vidéo qui illustre mes propos : http://www.fourrure-torture.com/video-fourrure.html

Les marques qui commercialisent de la véritable fourrure se justifient souvent en annonçant que leurs articles proviennent d’élevages réglementés, qu’elles sont soucieuses des conditions d’élevage des animaux.
D’une part, permettez-moi d’en douter, d’autre part, quelles que soient les conditions d’élevage et d’abattage des animaux, ce commerce est inadmissible !
Un animal n’a pas à être élevé et tué pour finir en col ou en manteau ! Nous devons laisser les animaux en paix au lieu de les maltraiter, de les exploiter…

Et je précise que le port de la fourrure provenant de TOUS les animaux est condamnable.

De plus, la fourrure pollue, contrairement à ce que l'industrie de la fourrure avance. Les produits chimiques comme le formaldéhyde et le chlore sont indispensables pour la fabrication des peaux d'animaux dans les fermes d'élevage, et ont un impact catastrophique pour la planète lorsque les eaux de ruissèlement sont déversées dans les ruisseaux et rivières.

Il s'agit d'un commerce ignoble, et vous le faîtes perdurer en vendant ce genre d'articles.

Je n'achèterai plus un seul vêtement ou accessoire de votre marque tant que vous continuerez à commercialiser de la vraie fourrure. Et j'ai invité tous mes amis à faire de même.
Je vous invite donc à cesser toute vente de fourrure pour votre prochaine collection. Pour finir de vous convaincre, voici le lien vers une vidéo : http://www.fourrure-torture.com/video-fourrure.html


N'hésitez pas à faire remonter mon courrier à votre Direction.

Bien cordialement,

Prénom NOM







Aucun commentaire: