Partenaires Société Anti Fourrure

mardi 19 février 2013

Campagne France Sans Fourrure : France 2 cautionne la fourrure !

 Il semblerait que nous protestations aient été entendues, car malgré qu'il fasse encore froid, les présentateurs et journalistes ne portent plus leurs ignobles garnitures en fourrure.
Merci à tous de votre mobilisation !
Une émission dénonçant les mensonges de l'industrie de la fourrure devrait être diffusée prochainement, ce qui remettra les pendules à l'heure suite à l'émission "C'est au programme" où Sophie Davant vantait la fourrure, avec des fourreurs, ainsi que des mannequins portant la souffrance, le sang et la mort sur elles.
Si la chaîne France 2 à l'avenir cautionne de nouveau ce vil commerce, nous ne manquerons pas d'aller manifester en grand nombre devant leurs locaux.

Revenons maintenant aux marques de la Campagne France Sans Fourrure, et contactons les sans relâche !

L'équipe de Société Anti Fourrure.




Campagne France Sans Fourrure : France 2 cautionne la fourrure !



France 2 cautionne la fourrure ! Avec des présentateurs du journal de 20h portant régulièrement d'immondes garnitures, et aussi  dans l'émission "C'est au programme" présentée par Sophie Davant, avec interview d'un fourreur, et des mannequins en vraie fourrure.

Rappelons leur que ce qui "est au programme" c'est une prise de conscience éthique d'une mode cruelle et cupide ! Envoyons leur aussi des vidéos de fermes à fourrure "étant encore au programme", où les animaux vivent l'enfer,  bien qu'un autre pays, les Pays-Bas, après l'Autriche et le Royaume Uni, vienne de voter l'interdiction de ces fermes d'élevage d'animaux pour la fourrure.
Alors que 80 % des français sont contre la fourrure, et à l'heure où Hollywood interdit les ventes de fourrure (septembre 2013), cette promotion de la fourrure est inacceptable.
Contactons en masse le médiateur de la chaîne France 2, par email et par voie postale. Et également par téléphone, à la direction des programmes :


http://info.france2.fr/mediateur/

Puis "Envoyer un courrier électronique"

Et par voie postale :

France 2 Alain Le Garec
Médiateur des Programmes
7 Esplanade Henri de France
75907 Paris cedex 15


Par téléphone :puis choix 5 "Pour contacter les médiateurs" :

08 90 71 02 02


Contacter l'émission "C'est au programme" :

http://contact.francetelevisions.fr/?service=90



Courriers de Société Anti Fourrure à France 2 :

Monsieur,


France 2 est allée trop loin en cautionnant la fourrure :
présentateurs du journal de 20hen fourrure, et ce matin avec l'émission "C'est au programme"vantant ce sordide commerce avec un fourreur, et des mannequins en fourrure. Un grand nombre de vos téléspectateurs ont alors contacté notre collectif, choqués de vos façons de faire (80%des français sont contre la fourrure).
Et nous vous informons que :
il n'existe aucune bonne méthode de produire des fourrures sans cruauté, tous  les élevages de la planète sont un concentré de souffrances, et selon un rapport du comité Scientifique de l'Union Européenne, l'euthanasie des animaux devrait être menée avec des méthodes humainement acceptables, ce qui est impossible, puisque l'animal doit avoir souffert afin que sa fourrure soit de qualité.
De plus, les animaux étant dépecés et massacrés à la chaîne, ils sont bien souvent écorchés à vif sans même avoir été électrocuter, asphyxier, ou assommer (ce qui, de toutes façons, réduit à peine la souffrance). Qu'il s'agisse d'élevages industriels ou de fermes traditionnelles, la courte vie des animaux y est soumise à la même ignominie, et à la même absence de dignité et de compassion :


Chine :

http://www.youtube.com/watch?v=YXF6SetmWkI
http://www.dailymotion.com/video/xc1n8a_fourrure-torture_animals



http://www.dailymotion.com/video/xc1n8a_fourrure-torture_animals


Élevage de renards
Finlande :
http://www.youtube.com/watch?v=XNW6_MO5vaI


Élevages de lapins
Europe :
http://www.fourrure-torture.com/video-fourrure.html

Les horreurs de l'industrie de la fourrure de lapin :
http://www.rabbitfur.org/RapportCaftfr.pdf


Los Angeles, ainsi que Hollywood viennent de voter à l'unanimité contre la fourrure, à partir de 2013 (Israël s'apprête à faire de même), toute vente de fourrure sera interdite dans cette ville, pour les raisons suivantes :

souffrances extrêmes endurées par les animaux pour ce commerce sordide : dépecés conscients pour que leur fourrure reste belle, conditions de vie dans les élevages intolérables de cruauté (cages si étroites et si irrespectueuses de leur environnement naturel qu’ils n’ont pas d’autre choix que de tourner en rond jusqu’à devenir fou (blessures, angoisse, automutilation, cannibalisme, ulcère....) une vie de misère et de détresse physique et psychologique, avant d’être gazés, à peine électrocutés par l’anus, empoisonnés, frappés au sol et dépecés vivants, car afin que la fourrure d’un animal reste belle, il faut qu’il ait souffert. Le piégeage est tout aussi cruel (pièges sub-aquatiques, conibear, collets, à mâchoires....tout un arsenal de torture est à la disposition des trappeurs. Environ un quart des ,animaux pris dans les pièges s’automutilent et ronge leur membre afin d’essayer de s’échapper. Sur ceux qui réussiront, la totalité mourra d’hémorragie ou d’infection suite à la blessure infligée. Les autres mourront de faim, de soif, de panique et d’épuisement quand le trappeur tarde à venir. Et d’autres animaux sont  piégés accidentellement, qu’on estime à environ 20 millions chaque année. Voilà comment finira la vie d’un animal qui ne possédait qu’une chose : sa vie. Tout ça au nom de la vanité et de la cupidité, quand on peut depuis longtemps déjà se passer de fourrure.
De plus, la fourrure pollue, contrairement à ce que l'industrie de la fourrure avance. Les produits chimiques comme le formaldéhyde et le chlore sont indispensables pour la fabrication des peaux d'animaux dans les fermes d'élevage, et ont un impact catastrophique pour la planète lorsque les eaux de ruissèlement sont déversées dans les rivières et les ruisseaux.
Nous vous demandons donc de cesser de soutenir ce vil commerce, qu'il s'agisse de vos émissions, ou/et de vos présentateurs portant la souffrance et la mort sur eux.

Bien sincèrement.

Stéphanie Rossenu
 Responsable Collectif Société Anti Fourrure

http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/





Chère Madame Davant, chers directeurs des programmes et de l'information,

Il est inadmissible que vous fassiez ainsi la promotion de la fourrure sur une chaîne publique, quand des centaines d'associations de tous pays luttent chaque jour pour informer le public des conditions sordides de vie et de mort des bêtes à fourrure dans les élevages de Chine, de Norvège, de Pologne, des États-Unis ou de France, pour ne citer que ces États.

Il est effroyable de voir que les animateurs et journalistes de France 2 – chaîne qui avait pourtant alerté le public il y a quelques années déjà des horreurs pratiquées chaque jour dans les élevages chinois... Envoyé Spécial si nous ne nous abusons ? – soient à ce jour encore subjugués par ces pièces issues d'une industrie dont l'empreinte écologique est extrêmement alarmante. Car si des morceaux de poils ne peuvent vous évoquer la souffrance et l'horreur vécue chaque jour par les bêtes à fourrure, vous ne pouvez ignorer cette catastrophe environnementale, mise à jour par de nombreux scientifiques indépendants des groupes de pression. Mais, Sophie Davant, vous n'êtes pas seule à être désinformée — le comble du journaliste-animateur du XXIe siècle? — puisque certaines de vos consœurs Maryse Burgot et Julie Andrieu arborent leur parkas sereinement, tout en se pâmant notamment devant un veau qui allaite chez un éleveur du Sud-Ouest pourtant respectueux d'un minimum de bien-être animal. Quid de la contradiction? France 2 serait-elle aussi soumise aux lobbies de la fourrure?

Société Anti-Fourrure demande que les faits réels ne soient pas niés, au profit du fantasme de cette mode éculée. Pour information, si vous pensez que le dépeçage à vif des ratons-laveurs, chiens viverrins et autres chats a cessé en Chine — pays de toutes les outrages à l'égard de l'animal humain — les organisations Animal Protection Norway et Network for Animal Freedom ont révélé de nouvelles images à travers une enquête réalisée à l'été/automne 2012 dans 24 fermes norvégiennes (du Nord au Sud) :
http://youtu.be/-xKbldQmMqM
http://www.flickr.com/photos/dyrsfrihet/page7/
Pour information, vous pourrez pratiquer le véritable journalisme en vous rendant au printemps 2013 dans un village franc-comtois, où quelques
10 000 visons sont enfermés dans les cages d'un élevage hors des normes environnementales de la Constitution française, toujours en activité.

Société Anti-Fourrure attend une réponse de France 2 quant à ses émissions qui n'ont que faire de la Directive Européenne 38/58, de même que de ses propres enquêtes passées.

Salutations,

Marie Bach / Co-responsable de Société Anti-Fourrure
http://societe-anti-fourrure.blogspot.com/


Aucun commentaire: