Partenaires Société Anti Fourrure

mardi 19 août 2014

La sordide réalité de la fourrure de Chine

Voici la sordide réalité de la fourrure de Chine, que la plupart des marques de prêt-à-porter en Occident importent, car plus avantageuse :

D'après une enquête menée fin 2013 par des journalistes Chinois (merci à Une Loi pour les Animaux de Chine), 95% des produits issus des peaux animales venant de Chine sont exportées à l'étranger. et l'Union Européenne en est le plus grand importateur. 90%des fourrures au monde viennent de Chine, et pour rappel, il s'agit de plus de 50 millions d'animaux massacrés par an dans le monde (sans compter les millions d'animaux piègés accidentellement, le plus souvent dans les pièges à mâchoire, animaux domestiques, oiseaux.....dans le monde entier).
Dans les fermes d'élevage en Chine, l'électrocution et le gazage reviennent trop chers, les animaux sont alors dépecés vivants.
Voici une pétition pour le ministre de l'agriculture Chinois, afin d'interdire ces fermes à fourrure :

http://animalpetitions.org/8142/stop-skinning-animals-alive-in-china/







2 commentaires:

Norma Laborie a dit…

Terrible!! signé et partagé

Anonyme a dit…

Bonjour,

C'est horrible qu'en 2015 encore une fois nous fessons subir à ses pauvres bêtes (visons, raton-laveur, renard, lapin angura, etc) s'est atrocité juste pour le commerce de fourrure qui pourtant ne devrait pas exister juste pour les consommateurs qui achète la fourrure de ses animaux. Et qui n'ont aucune idée comment ils ont pu souffrir agonisant et dépêchés vivant. Agissons et cessons cette atrocité cruelle et barbare auprès de ses animaux. Et mettons une loi en Chine pour protéger ses animaux partout à travers le monde. S.V.P partager et signer et faite connaître sur les réseaux sociaux les atrocités du commerce de la fourrure. L'envers de la médaille concernant le commerce de la fourrure et les conditions insalubres que ses animaux subissent. Agissons et combattons pour mettre un terme à ses actes de cruauté inhumain. Et surtout n'encourager pas le commerce de fourrure en achetant des produits provenant de ses pays qui n'ont aucun respect du bien-être de l'animal.