Partenaires Société Anti Fourrure

jeudi 11 septembre 2014

Action / happening contre la fourrure samedi 8 novembre.

Dans le cadre de la Campagne France Sans Fourrure organisée par Société Anti Fourrure, un happening contre la fourrure aura lieu le samedi 8 novembre de 12h à 15h Place St Opportune dans le 1er arrondissement de Paris.
Nous tiendrons des supports anti fourrure, ainsi que le matériel utilisé lors des derniers happenings, et les images dénonçant la réalité de la fourrure seront diffusées sur le grand écran. Nous avons aussi besoin de militants pour sensibiliser le public portant de la fourrure, avec les tracts expliquant le trafic d'étiquettes des garnitures en vraie fourrure présentées comme fausses.

Grâce à notre mobilisation depuis maintenant 3 ans, avec des manifestations et happenings réguliers, Kookai ne commercialise plus de garnitures en fourrures animales pour sa nouvelle collection. Si nous sommes satisfait de cette décision, la marque se tourne à présent
vers l'angora de lapin de Chine. Des marques comme H et M, Tommy Hilfinger, Calvin Klein, Arrow, Arcadia, Stella Mac Cartney n'ont pas hésité à supprimer cette matière découlant de cruauté pour les lapins, ainsi que Camaïeu et C et A que le collectif est parvenu à sensibiliser.


Nous vous remercions de votre engagement et fidélité auprès de Société Anti Fourrure lors de toutes ces actions durant 3 ans années consécutives (sauf pendant l'été) devant la boutique et bureau de presse de la Kookaï, notre ténacité a tout de même fini par porter ses fruits, puisque les garnitures comme les capuches de leur nouvelle collection sont à présent en synthétique.
Cependant, nous ne pouvons faire abstraction de l'angora de lapin, que contient la collection automne hiver, dont voici quelques précisions :

Les lapins - qui sont extrêmement propres par nature - sont conservées pendant toute leur vie dans des cages minuscules, sales, entourés par leurs propres déchets, avec peu de protection contre les éléments extérieurs . Les minces fils de fer des cages coupent constamment leurs coussinets sensibles, et ils n'ont jamais la chance de s'ébattre, sauter ou jouer.

• Les lapins sont en état de choc extrême suite à l'arrachage de leur fourrure. Un agriculteur a admis qu'environ 60 pour cent des lapins ayant eu leur pelage arrachés meurent un à deux ans plus tard.

•. Pendant le processus de coupe, ils ont des cordes attachées à leur pieds avant et arrière afin qu'ils puissent être étendus sur une planche. Certains sont même suspendus dans l'air, tout en haletant et luttant pour s'échapper.

• S'ils ne meurent pas du traumatisme de l'arrachage, les lapins de ces fermes sont généralement tués après deux à cinq ans. Leur cou est brisé, la tête en bas et ont la gorge tranchée. Leur viande est vendue sur les marchés locaux.
Nous souhaitons alors sensibiliser de nouveau Kookaï, avec la vidéo des élevages de lapins pour leur angora en Chine, pays fournissant 90% de l'angora au monde, en leur demandant de bannir également cette matière de leurs futures collections.

Nous retournerons alors demander à la marque de bannir toutes fourrures animales et également pour manifester contre la fourrure en général.


Rejoignez nous !



https://www.facebook.com/events/328821600626432/permalink/328968613945064/


Société Anti Fourrure Collectif Abolition de la Fourrure.





Aucun commentaire: