Partenaires Société Anti Fourrure

samedi 24 décembre 2016

Stand d'informations Bonnes Résolutions Vegan.







Dans le cadre de la Campagne Bonne Résolutions Vegan le collectif Société Anti Fourrure en partenariat avec International Campaigns, tiendra un stand d'informations sur le véganisme et le commerce de la fourrure à Auxerre (89) Place Charles Lepère samedi 21 janvier de 15h30 à 19h00 :


http://www.international-campaigns.org/auxerre-bonnes-resolutions-vegan-samedi-21-janvier-2017/
Comme lors de notre dernier stand à l'occasion du Mois Vegan Mondial, nous proposerons une dégustation gratuite de produits végétaux au public.

Pour bien commencer cette nouvelle année, si vous êtes de la région, venez nous prêter main forte afin de sensibiliser les passants à l'aide des tracts que nous diffuserons ! Merci de votre engagement.




"L'ignorance des masses est la plus grande force des dirigeants de ce monde".


mercredi 21 décembre 2016

Nouvelles informations boutique Kisly à Sens (89), des avancées !

La boutique Kisly à Sens (89) qui commercialisait l'hiver dernier des vêtements à garnitures en fourrure animale importées de Chine étiquetées "Fake Fur" (fausse fourrure) à retiré tous ces articles ! Nous avions créé une pétition, puisque malgré son engagement donné par téléphone, Monsieur Yé ne nous avait jamais renvoyés la charte anti fourrure signée :

https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2016/05/petition-lencontre-de-la-boutique-kisly.html

Après vérification sur place récemment, nous pouvons affirmer que ces articles à étiquetages mensongers que vous aviez été nombreux à nous signaler, ne sont plus proposés, une fois de plus la mobilisation a payé.
Avec un bémol toutefois : à présent des bonnets avec pompons étiquetés "Raton laveur" sont dans la collection hiver. Il s'agit, comme d'habitude de fourrure de chien viverrin la plupart du temps, comme vous savez désormais, pour ne pas choquer le consommateur avec le mot chien, la mention est alors trompeuse.
De nouveau, demandons à Kisly de bannir toute fourrure animale, en suivant l'exemple de leurs voisins La halle, magasin tout à côté du leur, qui eux ne proposent que de la fourrure synthétique. La boutique n'ayant pas de site, contactez le responsable par voie postale, et par téléphone, toujours courtoisement, en les remerciant pour le retrait des vêtements à garniture en vraie fourrure, mais en précisant que vous ne viendrez acheter chez eux que lorsqu'ils ne proposeront que du synthétique. Merci à tous de votre engagement.


Contact :

M. Yé, KISLY Sens, Z.C Chambertrand, 89100 SENS.
Tél : 03 86 95 25 66. Laissez sonner car les vendeuses peuvent mettre du temps à répondre.

Nous vous prions de rester cordiaux et calmes, afin de ne pas desservir notre objectif, qui est le retrait de toutes les garnitures en fourrures animales.










samedi 17 décembre 2016

Fourrures animales dans un supermarché Carrefour, retirées suite à la pression !


Vous avez été nombreux à vous insurger des fourrures animales au Carrefour Villiers en Bière (77). Il s'agissait comme précédemment chez Leclerc de fourrure de Chine étiquetée "Raton laveur" (chien viverrin en réalité la plupart du temps).Nous avons alors communiqué avec Carrefour National, qui s'est dit étonné car ce n'est pas dans la politique de la chaîne de supermarchés de commercialiser de la fourrure animale. Nous avons également contacter ce magasin par téléphone, en plus des courriers, au responsable, qui suite à la pression à retirer ces articles de ski. Des vérifications ont été faites sur place le soir même, et nous confirmons qu'il ne s'y trouve plus aucune fourrure animale. Merci à tous de votre engagement, qui une fois de plus a porté ses fruits, le responsable se disant inquiet des proportions qu'a pris cette information sur les réseaux sociaux, voici son courriel :


Bonjour,
Je vous confirme que l'ensemble des produits avec la présence de fourrure animal ont été retirés de nos rayons.
Ces produits ne sont en aucun cas des produits de marque TEX, (notre marque propre).
Cédric Vandrotte
Chef de secteur EPCS / TEXTILE
Carrefour Villiers en Bière
Tel: 01.64 87 41 04

vendredi 16 décembre 2016

Les News de la renarde : compte rendu tractage quotidien (15 décembre Paris, Sens)


Plusieurs personnes sensibilisées, avec plus de réactions positives que négatives.
Notamment un monsieur dans le métro, végétarien, qui portait une capuche non étiquetée, s'est montré très réceptif à l'information étiquetages/litigieux/inexistants, pensant au départ porter de la fausse fourrure.
Entres autres encore, une enfant avec capuche que son père pensait être en synthétique. Celui ci est tombé d'accord, après explications :
animaux dépecés pleinement conscients en général, par milliers en Chine chaque jour, finissant ensuite en Union Eur, en garnitures sur le dos du public. Un public qui ignore la plupart du temps qu'il s'agit de vraie fourrure, en raison de l'absence de mention "fourrure animale".
Réaction : "Seul le profit compte alors, c'est scandaleux !"
Une jeune femme et ses filles ont également bien réagi. La quasi majorité de toutes ces personnes abordées ont montré l'étiquette de leur vêtement, n'indiquant que "synthétique", pour l'ensemble, ou rembourrage, du blouson ou anorak. Et rien concernant la capuche, on pense alors qu'il n'y a pas de fourrure animale....
D'autres encore, sachant qu'il s'agissait de vraie fourrure, tous les étiquetages n'étant pas trompeurs, ont quand-même pris le tract, après avoir compris que leurs garnitures relevaient de réelles souffrances. Discussions intéressantes alors.
Vous souhaitez nous rejoindre pour sensibiliser le public lors de nos tractages  ? Contactez nous :

collectif.societeantifourrure@gmail.com


"La liberté commence où l'ignorance finit", Victor Hugo

"L'ignorance des masses est la plus grande force des dirigeants de ce monde"

dimanche 11 décembre 2016

Manifestation anti fourrure Zapa 2017

Dans le cadre de la Campagne France Sans Fourrure, notre collectif Société Anti Fourrure organise une nouvelle manifestation contre la marque Zapa le samedi 7 janvier prochain de 11h à 15h au 75 rue du Commerce dans le 15ème arrondissement de Paris.

Tant que la marque continuera à commercialiser de la fourrure animale malgré son engagement d'en finir avec ce commerce, se disant consciente de sa responsabilité collective dans le massacre des animaux, nous viendrons manifester de plus en plus. Au moins 2 animaux par seconde succombent dans le monde pour l' industrie de la fourrure, après n'avoir vécu que misères physiques et psychologiques dans les élevages en Chine (chiens viverrins, renards, lapins, chiens et chats domestiques) ils seront dépecés la plupart du temps pleinement conscients.

Nous distribuerons également des tracts dénonçant les étiquetages litigieux d'un grand nombre de garnitures, principalement à un public portant ces capuches, bien souvent sans savoir qu'il s'agit de fourrure animale relevant de souffrances extrêmes.L'écran diffusera les images des élevages à fourrure en Chine, fourrures vendues chez Zapa, pendant que d'autres militants tiendront les supports visuels.Vous pourrez également prendre la parole au mégaphone,si vous le souhaitez, à l'encontre de la marque, ainsi que de la marque 123 dont une boutique se trouve juste en face de celle de Zapa, ou encore à l'attention du public afin de le sensibiliser.

Nous vous remercions d'avance pour votre présence ! Fourrure : ABOLITION !!

L'équipe de Société Anti Fourrure Collectif pour l'Abolition de la Fourrure.




samedi 26 novembre 2016

Compte rendu et photos manifestation Zapa samedi 26 novembre




Près de 70 militants étaient présents pour cette manifestation à l'encontre de la marque Zapa, cible numéro de notre Campagne France Sans Fourrure (https://www.facebook.com/events/161715647605214/).


Plus de 200 signatures de notre lettre pétition contre l'enfumage de Zapa qui disait cesser la fourrure animale voilà près de 3 ans, ont été récoltées. Le public venait spontanément au stand, et s'est montré choqué qu'une marque, de surcroît, plutôt chic, agisse de telle manière.
Les personnes qui se chargeaient de sensibiliser le public portant de la fourrure à l'aide de tracts ont effectué un beau travail !
Beaucoup de gens pensaient, comme si souvent, porter de la fausse fourrure en raison de l'absence de mention "fourrure animale", et ont été très réceptifs. D'autres encore savaient qu'ils portaient de la vraie fourrure, puisque tous étiquetages ne sont pas litigieux, et ont été finalement convaincus de la cruauté de ce commerce, après explications. Les vidéos des élevages à fourrure ont porté leurs fruits aussi, ces images parlant d'elles-mêmes.
Pas mal d'encouragements et remerciements, aussi de la part des automobilistes passant devant les militants tenant les supports visuels. Entre autre, une jeune femme avec capuche ressemblant fort à du poil de chat tigré (et sans étiquetage), a discuté un moment, et a remercié longuement. Elle pensait que les animaux étaient endormis avant que leur fourrure ne leur soit ôtée, sans souffrances....le mot souffrance est un euphémisme, les animaux subissant la torture, étant dépecés la plupart du temps pleinement conscients, après avoir vécu enfermés dans des cages exiguës et sales, blessés, nourris avec les restes de leurs congénères déjà massacrés, et à peine abreuvés. Certains d'entre eux restent enfermés parfois plusieurs années, pour la reproduction, survivant difficilement à tout ces abus...
C'est pourquoi nous n'abandonnerons jamais nos actions, jusqu'à ce que Zapa respecte sa parole, et suive enfin l'exemple des marques ayant décidé d'en finir une bonne fois pour toutes avec la fourrure animale.

La prochaine manifestation contre la marque est prévue pour janvier/février.

Merci et bravo à tous de votre engagement !



Reportage  





mardi 22 novembre 2016

Victoire totale pour les animaux avec l'enseigne Leclerc !


L'enseigne demande à tous ses supermarchés de ne plus commercialiser de fourrure animale ! Vous avez été nombreux à nous alerter de ces articles en vraie fourrure, qui ont été retirés de la vente suite à notre pression et la votre. Nous attendions que ce soit le cas dans tous les Leclercs, nous avions alors créé une pétition, signée par plus de 31000 personnes ! :

http://www.mesopinions.com/petition/victoire/contre-fourrure-animale-leclerc/25957

Car le public en grande majorité ne veut pas de fourrure animale. Qui peut en effet, ignorer de nos jours ce qu'engendre de cruauté ce commerce (animaux dépecés pleinement conscients en Chine)..... quant à la pollution qui en découle (l'industrie de la fourrure étant classée par la Banque mondiale comme l'une des cinq pires au monde pour la pollution des métaux lourds), elle va de paire avec le danger pour la santé, les garnitures en fourrure causant de graves allergies mais aussi des cancers et des leucémies.

Réponse de Leclerc :
De :retour.conso@e-leclerc.com

        Bonjour Mademoiselle ROSSENU,

Le Mouvement E.Leclerc a été alerté de la commercialisation de vêtements avec des garnitures de fourrure animale dans au moins deux de ses magasins. Ces articles référencés directement par certains magasins et non au niveau national ont été immédiatement retirés de la vente.
Bien que conforme à la réglementation française, l’enseigne a rappelé à l’ensemble de ses magasins son engagement à ne pas commercialiser ce type de produits. Le Mouvement E.Leclerc tient à présenter ses excuses aux personnes qui ont pu être heurtées par la présentation de ces produits en rayons.
Nous vous remercions, Mademoiselle ROSSENU, de votre confiance.

IMPORTANT : pour nous répondre, veuillez utiliser la fonction "répondre à" de votre messagerie et garder l'objet de l'email contenant la référence de votre dossier inchangé.


Bien cordialement,
Elise BELLEC - Votre conseillère

ALLO E.LECLERC
Vous informer clairement, simplement.


mercredi 16 novembre 2016

Hyper U Pontarlier retire également les fourrures animales





Hyper U Pontarlier a retiré ses articles en fourrure animale étiquetés "Raccoon" suite à la pression. Bien que nous ne pouvons que douter de la bonne foi de leur réponse (voir ci dessous) disant que ces fourrures ont été achetées sans savoir qu'il s'agissait de fourrure animale, puisque l'étiquetage mentionne "Raccoon", l'essentiel est qu'elles aient été retirées.Si vous en constatez dans un autre Hyper U, n'hésitez pas à nous alertés, comme pour l'hypermarché Pontarlier. Merci à tous de votre engagement.


Réponse de Hyper U :

David GAGNEPAIN HU PONTARLIER <david.gagnepain@systeme-u.fr>


bonsoir, 

ce produit a été acheté sans savoir qu'il contenait de la fourrure animal , il a été retiré de la vente et sera repris par le fournisseur.

Cordialement,
D GAGNEPAIN



Notre courrier :

Magasin : 256 - Hyper U Pontarlier

Madame, Monsieur,

Nous avons été alertés par plusieurs de vos clients choqués et mécontents, de vos vêtements à garnitures en fourrure animale, dans certains magasins Hyper U, comme à Pontarlier dans le Doubs. Il s'agit de fourrure de Chine, de chien viverrin étiqueté Raton laveur. Les clients précisent en grand nombre, préférer ne plus faire leurs courses chez vous  si ces articles ne sont pas retirés de vos rayons...Quel que soit l'animal, les souffrances sont les mêmes. Cependant, pour information, les garnitures étiquetées Raton laveur sont en réalité en chien viverrin, animal le plus fréquemment élevé et massacré pleinement conscient pour sa fourrure en Chine. En effet, la fourrure de raton laveur étant compliquée à traiter et à confectionner, elle demeure rare.La législation autorise à étiqueter tel quel afin de ne pas choquer le consommateur avec le mot chien :

https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2014/12/usa-les-chiens-viverrins-fourrure-de.html

https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2016/01/la-realite-des-fourrures-de-chien.html

Voici l'effroyable réalité de ces garnitures (capuches)finissant en Union Eur, mise en lumière par Animal Equality s'étant rendu dans plusieurs élevages en Chine (2015). Ces animaux sont dépecés pleinement conscients, alors que ce ne sont de que des bébés, à environ 8 mois, âge de leur premier pelage d'hiver. Leur existence n'aura été que souffrances physiques et psychologiques, et cela perdurera pour ceux que l'on garde pour la reproduction,  où certains animaux resteront enfermés jusqu' à cinq ans dans une cage à peine plus grande qu'eux, à peine nourris et parfois pas même abreuvés, comme le dénonce les enquêteurs de Animal Equality :

http://www.animalequality.net/node/681

Nous vous informons que d'après de récentes études menées par des chercheurs Allemands et Suisses, les garnitures en fourrure ont montré des niveaux élevés de chrome, de formaldéhyde et des éthoxylates qui peuvent causer des irritations, allergies, cancers....":

http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2016/02/la-fourrure-est-aussi-dangereuse-pour.html

D'où qu'elle vienne, la fourrure n'est que cruauté, nous vous demandons d'en finir avec ce commerce sordide, et de vous tourner vers la fourrure synthétique, de surcroît bien moins polluante :

http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2015/10/raisons-ecologiques-lapproche-de-la_12.html

L'industrie de la fourrure est destructrice pour l'environnement et énergétiquement inefficace :

Cette industrie représente également un danger au sens large pour l'environnement, avec les menaces de pollution des eaux potables, des nappes phréatiques, notamment du fait des déjections animales sans parler des produits phytosanitaires utilisés pour la désinfection et désinsectisation, utiliser pour contrer les parasites qui bien sûr, pullulent dans ce genre d'exploitation. La seule transformation de la fourrure pollue l'environnement mais met également en péril la vie aquatique. La mauvaise gestion des déchets peut aussi entraîner une contamination de l'eau. Le risque de pollution des eaux souterraines, du sol, de l'air, l'empreinte carbone liés au transport des aliments, des cadavres, de lisiers, et l'eau propre utilisés dans toutes les fermes à fourrure sont une aberration. Avec le risque de grandes périodes de sécheresse à venir, la paille et l'eau sont des denrées et ressources ) préserver pour les besoins vitaux. Ces exploitations que sont les fermes d'élevage à fourrure, détenant des milliers d 'animaux, sont une abîme de dépense et d'énergie :

La Banque mondiale classe le traitement de la fourrure comme l?une des cinq pires industries du monde pour la pollution des métaux lourds.


Et même les meilleures conditions dans ces élevages ne sont pas satisfaisantes, ce qui rend l'interdiction des fermes à fourrure la seule façon de protéger les animaux.
Des exemples d'autres pays (UK, Autriche, Belgique, Croatie, Suisse, Suède...) comme  les plus développés en Europe montrent qu'il est impossible de protéger le bien-être des animaux dans les conditions d'exploitation de leur fourrure.

Nous vous demandons alors s'il vous plaît, de retirer ces ignobles articles en fourrure animale.

Charles Darwin :

« Ceux qui réfléchissent à ce sujet pour la première fois se demanderont   comment une telle cruauté envers les animaux a été permise pour se poursuivre à notre époque de civilisation. »

Bien sincèrement.


Stéphanie Rossenu Responsable

Société Anti Fourrure Collectif Abolition de la Fourrure.

http://societe-anti-fourrure.blogspot.com/





dimanche 13 novembre 2016

Compte rendu stand Mois Végan Mondial Auxerre 12 novembre.





Nous étions 5 militants à sensibiliser le public au véganisme, et contre la fourrure, aux passant portant des garnitures. Plusieurs d'entre eux pensaient porter de la fausse fourrure, en raison de l'absence d'étiquetage. Le test du briquet a lors été réalisé, notamment avec un jeune homme,après explications étiquetages litigieux/mensongers, animaux dépecés pleinement conscients en Chine, d'où proviennent ces fourrures. Tous ont été très réceptifs.


Le stand dégustation produits végans a eu du succès : petites brochettes saucisse soja, tomate, simili fromage végusto, simili saucisson nature, poivrons doux, poivré. Cappuccino au lait d'amandes bien chaud.

Nous avons eu la visite de personnes déjà ou presque convaincues, comme une jeune femme végétarienne sur le chemin du véganisme, avec sa fille qui nous a aidés à distribuer au public les tracts IC "Novembre, le mois idéal pour devenir végan !". Sa maman a pris la documentation véganisme, comme le livret "Menu végan pour les fêtes de fin d'années", "Vivre Végan", etc.... Un couple dont la fille est végane, et donc sensibilisé par celle ci, est rester un long moment à discuter.
Puis, des personnes omnivores ont bien apprécié les similis fromage, et étaient étonnées du goût délicieux se rapprochant de celui du fromage.Tous ont pris la carte Alternature afin de commander ces produits. Un jeune homme et sa copine, qui disait "trop aimer la viande pour s'en passer" a découvert nos similis, et fut lui aussi surpris par ces alternatives. Il lui a aussi été offert un des burgers végans que Laurent, militant présent, avait gentiment préparé pour nous tous.
A toutes ces passants, la plupart étant restées longuement au stand, a été expliquer l'importance de devenir végan :


contre la souffrance animale, ne serait-ce que la séparation abjecte d'une vache et de son veau, pour des produits laitiers dangereux pour la santé, de surcroît.La population mondiale est d’ailleurs à 65% intolérante au lait.


les élevages et abattoirs : un enfer sur terre pour les animaux.
l’asphyxie de la planète à cause de ces élevages, 80 % des ressources en eau potable étant destinée à la production de viande, une aberration.

les dangers pour la santé : viande et laitages causant de gros problèmes comme les cancers du côlon (viande), du sein et de la prostate (lait).

Merci aux militants pour leur engagement et sensibilisation !
Prochain stand à Auxerre : en janvier (date à définir), et toujours en partenariat avec International Campaigns.

Les photos :

jeudi 10 novembre 2016

Nouvelle victoire avec le supermarché Leclerc de Gap, et de Bourg les Valence !


Les articles en fourrure ont été retirés, suite à la mobilisation ! Nous avons reçu la confirmation (voir nos échanges avec Leclerc Gap ci dessous). Et nous sommes informés par la personne nous ayant alertés et qui nous a transmis les photos, après vérification sur place : Leclerc Gap a retiré tous les articles, que ce soit étiqueté Raton laveur, lapin ou marmotte ! Société Anti Fourrure vous remercie sincèrement, et vous demande de continuer cependant à diffuser notre pétition qui en seulement 5 jours a atteint plus de 27500 signatures ! Nous allons la transmettre à M. Edouard Michel Leclerc, afin que tous les magasins Leclerc susceptibles de proposer aussi  ces fourrures les retirent, et afin que cela ne se reproduise pas. Nous avons également communiqué avec le siège de l'enseigne par téléphone, qui déclare que les fourrures animales ont été aussi retirées du Leclerc de Bourg les Valences. Actuellement, ces fourrures seraient également retirées au niveau national, suite à la pression de notre alerte, et du public. Nous souhaitons toutefois une réponse par courriel/courrier postal du siège, à qui nous allons envoyer la pétition signée par près de 30000 personnes à ce jour. Fourrure : ABOLITION !!

La pétition, continuons sa diffusion :

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/contre-fourrure-animale-leclerc/25957

https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2016/11/petition-contre-la-fourrure-animale.html


Nos échanges avec Leclerc (Gap) :

De :  Qualite.Sudalp@lecasud.fr

Madame,
Nous vous remercions de l'intérêt que vous portez à notre enseigne.
Le centre Leclerc de GAP a commercialisé récemment des vêtements à fourrure animale. Bien que conforme à la réglementation française, cette commercialisation a suscité votre réaction. Aussi nous avons décidé de retirer immédiatement ces produits de la vente.
Nous présentons nos sincères excuses à tout ceux qui ont pu être choqués et vous remercions de votre confiance.
Bien cordialement,

Joël CHAMPOD
Responsable QUALITE
Centre LECLERC GAP - SUDALP II
TEL : 04/92/52/82/55
DEMANDER POSTE 338
FAX : 04/92/52/52/31


De :retour.conso@e-leclerc.com

Bonjour Mademoiselle ROSSENU,

Nous avons pris connaissance de votre remarque concernant la présence de vêtements avec des garnitures de fourrure animale dans un de nos centres E.LECLERC.
Nous sommes sincèrement désolés pour le désagrément occasionné.

La satisfaction de nos clients étant notre priorité, nous avons transmis, ce jour, votre dossier au responsable qualité du centre E.LECLERC de GAP, afin qu'une réponse vous soit apportée rapidement.

Nous vous remercions, Mademoiselle ROSSENU, de votre confiance.


Bien cordialement,
Elise BELLEC - Votre conseillère





Notre courrier :

Madame, Monsieur,

Nous avons été alertés par plusieurs de vos clients choqués et mécontents, de vos vêtements à garnitures en fourrure animale, dans certains magasins Leclerc. Il s'agit de fourrure de Chine, de chien viverrin étiqueté Raton laveur, de lapin et de marmotte pour le magasin à Gap (05). Les clients précisent en grand nombre, préférer aller chez Auchan et Carrefour si ces articles ne sont pas retirés de vos rayons...Quel que soit l'animal, les souffrances sont les mêmes. Cependant, pour information, les garnitures étiquetées Raton laveur sont en réalité en chien viverrin, animal le plus fréquemment élevé et massacré pleinement conscient pour sa fourrure en Chine. En effet, la fourrure de raton laveur étant compliquée à traiter et à confectionner, elle demeure rare.La législation autorise à étiqueter tel quel afin de ne pas choquer le consommateur avec le mot chien :

https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2014/12/usa-les-chiens-viverrins-fourrure-de.html

https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2016/01/la-realite-des-fourrures-de-chien.html

Voici l'effroyable réalité de ces garnitures (capuches)finissant en Union Eur, mise en lumière par Animal Equality s'étant rendu dans plusieurs élevages en Chine (2015). Ces animaux sont dépecés pleinement conscients, alors que ce ne sont de que des bébés, à environ 8 mois, âge de leur premier pelage d'hiver. Leur existence n'aura été que souffrances physiques et psychologiques, et cela perdurera pour ceux que l'on garde pour la reproduction,  où certains animaux resteront enfermés jusqu' à cinq ans dans une cage à peine plus grande qu'eux, à peine nourris et parfois pas même abreuvés, comme le dénonce les enquêteurs de Animal Equality :

http://www.animalequality.net/node/681

 Nous vous informons que d'après de récentes études menées par des chercheurs Allemands et Suisses, les garnitures en fourrure ont montré des niveaux élevés de chrome, de formaldéhyde et des éthoxylates qui peuvent causer des irritations, allergies, cancers....":

http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2016/02/la-fourrure-est-aussi-dangereuse-pour.html


D'où qu'elle vienne, la fourrure n'est que cruauté, nous vous demandons d'en finir avec ce commerce sordide, et de vous tourner vers la fourrure synthétique, de surcroît bien moins polluante :

http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2015/10/raisons-ecologiques-lapproche-de-la_12.html

L'industrie de la fourrure est destructrice pour l'environnement et énergétiquement inefficace :

Cette industrie représente également un danger au sens large pour l'environnement, avec les menaces de pollution des eaux potables, des nappes phréatiques, notamment du fait des déjections animales sans parler des produits phytosanitaires utilisés pour la désinfection et désinsectisation, utiliser pour contrer les parasites qui bien sûr, pullulent dans ce genre d'exploitation. La seule transformation de la fourrure pollue l'environnement mais met également en péril la vie aquatique. La mauvaise gestion des déchets peut aussi entraîner une contamination de l'eau. Le risque de pollution des eaux souterraines, du sol, de l'air, l'empreinte carbone liés au transport des aliments, des cadavres, de lisiers, et l'eau propre utilisés dans toutes les fermes à fourrure sont une aberration. Avec le risque de grandes périodes de sécheresse à venir, la paille et l'eau sont des denrées et ressources ) préserver pour les besoins vitaux. Ces exploitations que sont les fermes d'élevage à fourrure, détenant des milliers d 'animaux, sont une abîme de dépense et d'énergie :
La Banque mondiale classe le traitement de la fourrure comme l’une des cinq pires industries du monde pour la pollution des métaux lourds.
Et même les meilleures conditions dans ces élevages ne sont pas satisfaisantes, ce qui rend l'interdiction des fermes à fourrure la seule façon de protéger les animaux.
Des exemples d'autres pays (UK, Autriche, Belgique, Croatie, Suisse, Suède...) comme  les plus développés en Europe montrent qu'il est impossible de protéger le bien-être des animaux dans les conditions d'exploitation de leur fourrure.
Nous vous demandons alors s'il vous plaît, de retirer ces ignobles articles en fourrure animale.

Charles Darwin :

« Ceux qui réfléchissent à ce sujet pour la première fois se demanderont   comment une telle cruauté envers les animaux a été permise pour se poursuivre à notre époque de civilisation. »

Bien sincèrement.


Stéphanie Rossenu Responsable

Société Anti Fourrure Collectif Abolition de la Fourrure.
http://societe-anti-fourrure.blogspot.com/

 

mardi 8 novembre 2016

Pétition contre la fourrure animale dans des supermarchés Leclerc.

Pétition à l'encontre de l'enseigne Leclerc, contre ses ventes de fourrure animale, qui sera transmise à son pdg M.Edouard Leclerc, se disant respectueux de la nature et des animaux :



cliquez sur le logo ci-dessous pour signer











Ecoutez le spot diffusé sur  en cliquant sur le logo



mercredi 2 novembre 2016

Communiqué suite au retrait des fourrures dans un magasin Leclerc :

Victoire avec l'enseigne Leclerc et leur magasin de Varennes sur seine, qui grâce à la mobilisation en masse, suite à l'information reçue par des clients mécontents, a répondu avoir retiré ses articles à garnitures étiquetées "Raton laveur". Merci à Radio Parole d'Animaux qui a diffusé notre alerte, lue 6068 fois depuis sa parution. Cependant, après avoir communiqué avec le siège de Leclerc, il pourrait se trouver encore ce genre d'articles dans d'autres magasins, comme à Gap (05). Alors que d'autres ne proposent que du synthétique, comme à Valenciennes et Aulnoye-aymeries  (59). Continuons alors la pression, en contactant à nouveau Leclerc, toujours courtoisement svp, en précisant Gap 05 dans "mon magasin" :

http://www.e-leclerc.com/catalogue/questions-frequentes/contactez-nous-centre

Et en contactant le site du siège :

http://www.e-leclerc.com/catalogue/questions-frequentes/contactez-nous-enseigne

Par tél (non surtaxé)et par voie postale :

Siège social SC GALEC à IVRY SUR SEINE 94200 26 QUAI MARCEL BOYER
09-69-32-42-52

Si dans leur réponse Leclerc insiste à préciser cette mention, c'est sans doute qu'ils ne savent pas eux-mêmes qu'il s'agit de chien viverrin, animal le plus exploité et massacré en Chine pour sa fourrure. Les peaux sont exportées à 95%, et l'Union Eur en est le plus grand importateur. Et la législation autorise tristement à ne pas étiqueter Raccoon Dog/Chien viverrin afin de ne pas choquer le consommateur avec le mot "chien" :

https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2014/12/usa-les-chiens-viverrins-fourrure-de.html

https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2016/01/la-realite-des-fourrures-de-chien.html

La fourrure de raton laveur demeure rare car compliquée à confectionner, et si il en va de même par rapport aux souffrances , quel que soit l'animal, il est important d'être bien informé de cet étiquetage mensonger/litigieux, afin de convaincre le plus possible les marques (et enseignes) d'en finir avec le commerce de la fourrure, d'où qu'elle vienne.Comme Kookai nous l'avait précisés lors de nos manifestations mensuelles durant trois hiver consécutifs à Paris commencées en 2011, les marques ne peuvent pas tout contrôler. Ni savoir si il s'agit de chien ou de chat domestique, puisque malgré l'interdiction Eur d'importation (2006), le trafic perdure en raison de sa rentabilité, et à cause du manque de sérieux des contrôles aux douanes.Ces fourrures venant de Chine (et les plus avantageuse) sont vendues par les grossistes d'Aubervilliers la plupart du temps, qui eux prétendent soit qu'il s'agit de raton laveur, soit de fausse fourrure.Plus nous montrerons que nous (le public, les clients) ne sommes pas ignares, plus nous ferons reculer l'industrie de la fourrure.Alors n'oubliez surtout pas toutes ces marques de notre Campagne France Sans Fourrure à convaincre également, tout comme avec Leclerc. Les ANIMAUX comptent sur VOUS, sur nous, ils n'ont que NOUS. Vous êtes nombreux à nous contacter pour dénoncer les marques/fourrures. Nous vous demandons de maintenir la pression le plus possible, en rejoignant la Campagne, afin de contacter toutes ces marques :
http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2016/09/campagne-france-sans-fourrure-20162017.html


Nos échanges :

retour.conso@e-leclerc.com
Bonjour Mademoiselle ROSSENU,

Nous vous remercions de l'intérêt que vous portez à notre enseigne.
Le centre E. Leclerc de Varennes-sur-Seine (Seine et Marne) a commercialisé ces derniers jours des anoraks avec des garnitures de fourrure de raton laveur.
Bien que conforme à la réglementation française, cette vente a suscité un vif émoi.
C’est pourquoi le centre E.Leclerc de Varennes-sur-Seine a décidé d’immédiatement retirer de la vente ce produit.
La direction du magasin présente ses sincères excuses à tous ceux qui ont pu être choqués.
Nous vous remercions, Mademoiselle ROSSENU, de votre confiance.

IMPORTANT : pour nous répondre, veuillez utiliser la fonction "répondre à" de votre messagerie et garder l'objet de l'email contenant la référence de votre dossier inchangé.

Bien cordialement,
Elise BELLEC - Votre conseillère


Madame, Monsieur,

Nous avons été alertés par plusieurs de vos clients choqués et mécontents, de vos vêtements à garnitures en fourrure animale. Ces garnitures étiquetées Raton laveur sont en réalité en chien viverrin, animal le plus fréquemment élevé et massacré pleinement conscient pour sa fourrure en Chine. En effet, la fourrure de raton laveur étant compliquée à traiter et à confectionner, elle demeure rare.La législation autorise à étiqueter tel quel afin de ne pas choquer le consommateur avec le mot chien.

Voici l'effroyable réalité de ces garnitures (capuches)finissant en Union Eur, mise en lumière par Animal Equality s'étant rendu dans plusieurs élevages en Chine (2015). Ces animaux sont dépecés pleinement conscients, alors que ce ne sont de que des bébés, à environ 8 mois, âge de leur premier pelage d'hiver. Leur existence n'aura été que souffrances physiques et psychologiques, et cela perdurera pour ceux que l'on garde pour la reproduction,  où certains animaux resteront enfermés jusqu' à cinq ans dans une cage à peine plus grande qu'eux, à peine nourris et parfois pas même abreuvés, comme le dénonce les enquêteurs de Animal Equality :

http://www.animalequality.net/node/681

Nous vous informons que d'après de récentes études menées par des chercheurs Allemands et Suisses, les garnitures en fourrure ont montré des niveaux élevés de chrome, de formaldéhyde et des éthoxylates qui peuvent causer des irritations, allergies, cancers....":

http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2016/02/la-fourrure-est-aussi-dangereuse-pour.html


D'où qu'elle vienne, la fourrure n'est que cruauté, nous vous demandons d'en finir avec ce commerce sordide, et de vous tourner vers la fourrure synthétique, de surcroît bien moins polluante :

http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2015/10/raisons-ecologiques-lapproche-de-la_12.html

L'industrie de la fourrure est destructrice pour l'environnement et énergétiquement inefficace :

Cette industrie représente également un danger au sens large pour l'environnement, avec les menaces de pollution des eaux potables, des nappes phréatiques, notamment du fait des déjections animales sans parler des produits phytosanitaires utilisés pour la désinfection et désinsectisation, utiliser pour contrer les parasites qui bien sûr, pullulent dans ce genre d'exploitation. La seule transformation de la fourrure pollue l'environnement mais met également en péril la vie aquatique. La mauvaise gestion des déchets peut aussi entraîner une contamination de l'eau. Le risque de pollution des eaux souterraines, du sol, de l'air, l'empreinte carbone liés au transport des aliments, des cadavres, de lisiers, et l'eau propre utilisés dans toutes les fermes à fourrure sont une aberration. Avec le risque de grandes périodes de sécheresse à venir, la paille et l'eau sont des denrées et ressources ) préserver pour les besoins vitaux. Ces exploitations que sont les fermes d'élevage à fourrure, détenant des milliers d 'animaux, sont une abîme de dépense et d'énergie :

La Banque mondiale classe le traitement de la fourrure comme l’une des cinq pires industries du monde pour la pollution des métaux lourds.


Et même les meilleures conditions dans ces élevages ne sont pas satisfaisantes, ce qui rend l'interdiction des fermes à fourrure la seule façon de protéger les animaux.
Des exemples d'autres pays (UK, Autriche, Belgique, Croatie, Suisse, Suède...) comme  les plus développés en Europe montrent qu'il est impossible de protéger le bien-être des animaux dans les conditions d'exploitation de leur fourrure.

Nous vous demandons alors s'il vous plaît, de retirer ces ignobles articles en fourrure animale.

Charles Darwin :

« Ceux qui réfléchissent à ce sujet pour la première fois se demanderont   comment une telle cruauté envers les animaux a été permise pour se poursuivre à notre époque de civilisation. »

Bien sincèrement.


Stéphanie Rossenu Responsable

Société Anti Fourrure Collectif Abolition de la Fourrure.

http://societe-anti-fourrure.blogspot.com/
    









vendredi 28 octobre 2016

Compte rendu tractage anti fourrure quotidien et pour le véganisme Paris/Melun jeudi 27/10




Compte rendu tractage anti fourrure quotidien et pour le véganisme Paris/Melun jeudi 27/10 :


Pas mal de personnes avec garnitures en fourrure sensibilisées, entre autres :
Une dame avec une capuche Canada Goose, qui pensait que les coyotes étaient élevés pour cela et ne souffraient pas. Il lui a été expliqué qu'ils sont tués dans leur milieu naturel,ou bien trappés, avec souvent une longue agonie pris dans ces pièges quand le trappeur tarde à venir. Une jeune fille avec capuche en fourrure d'animaux de Chine, sans aucune motion "Fourrure animale", comme si souvent. Une autre avec cuir et fourrure, a bien voulu prendre le tract après explications (le cuir est aussi la peau d'un être sensible !).Un couple, dont la jeune femme pensait porter une capuche en fausse fourrure (encore un étiquetage litigieux), tout à été dit, et très bon contact, avec remerciements.Une jeune femme a très bien réagit également, elle portait une capuche ressemblant fort à du poil de chat, sans étiquette "Fourrure animale".Une jeune fille dans le métro, avec discussion intéressante, a reconnue "s'être faite avoir", en constatant plus tard que sa capuche n'était pas en synthétique (fourrure de Chine, aucune étiquette). Une autre, pensant que puisqu'il n'y avait pas de mention "Fourrure animale", c'est de la fausse. Des dames d'origine Africaine, très bonne réaction : "mais je suis contre !". Il s'agissait encore de fourrure d'animaux de Chine, sans étiquetage. Une autre, ayant pris le tract, malgré son manque de temps. Une dame d'origine Slovaque, et végétarienne, longue discussion, elle portait une capuche (encore un étiquetage litigieux), a pris aussi le tract véganisme.Un monsieur avec qui nous avons aussi discuté pas mal de temps, qui au départ trouvait normal que les gens ayant peu de moyens financiers consomment de la viande à bas prix. Réaction lorsque nous lui avons donné le tract véganisme "oh avec moi ce sera difficile car je mange de la viande !", mais qui est reparti avec un autre avis sur la question. Nous lui avons en effet expliqué la grande nécessité de ne plus manger de viande, d'une part : souffrances extrêmes des animaux, soit 3 millions par jour en France, abattus dans d'effroyables conditions, contribution importante au réchauffement climatique, danger pour la santé (nombreux cancers dues aux produits carnés, et laitiers), la faim dans le monde (puisque si l'on donnait les céréales des animaux élevés pour leur viande aux pays du tier monde, la famine serait éradiquée). D'autre part : le régime vegan ne coûte pas plus cher pour se nourrir (haricots rouges et blancs, lentilles, pois chiches pour le fer, et les produits laitiers sont inutiles/dangereux pour la santé (le lait, ce n'est que des hormones, du pu et de la colle). D'autres passants ont pris le tract véganisme avec intérêt, malgré quelques refus (pas nombreux). Rejoignez nous pour sensibiliser le public dans la rue !

"Nous ferons usage de notre liberté pour défendre la leur..."
Mme Aung San Suu Kyi


"Celui qui ne s'engage pas consciemment à réaliser ce qui est important s'engage inconsciemment à réaliser ce qui n'est pas important ".
 Stephen Covey.






mercredi 26 octobre 2016

Stand d'informations MOIS MONDIAL VEGAN








Dans le cadre du Mois Vegan Mondial, le collectif Société Anti Fourrure en partenariat avec International Campaigns, tiendra un stand d'information sur le véganisme et le commerce de la fourrure à Auxerre (89) Place Charles Lepère  le 12 novembre de 15h à 18h.
Nous proposerons également une dégustation gratuite de produits végétaux au public.

Si vous êtes de la région, venez nous prêter main forte afin de sensibiliser les passants à l'aide des tracts que nous diffuserons ! Merci de votre engagement.


"Ne rien faire, c'est laisser faire !"



lundi 24 octobre 2016

Campagne France Sans Fourrure : Excellente nouvelle !

Excellente nouvelle ! Encore une victoire avec une boutique (franchisée donc indépendante des autres) de la marque She à Sens (centre commercial Auchan) ! Après s'être rendu sur place pour vérifications, il n'y a plus que des garnitures en synthétique ! Nous avons discuté avec la vendeuse qui affirme qu'en effet, la pression contre la fourrure animale a été si grande, que la marque a décidé de ne plus en proposer. She est dans la liste de notre campagne depuis quelques années, la ténacité a payé une fois de plus ! Il est donc très important, d'une part, de féliciter She en téléphonant (09 80 92 83 19), et en insistant auprès des autres boutiques afin qu'elles suivent la même voie. Qui pourrait d'ailleurs aller vérifier sur place, si les vêtements avec capuche en vraie fourrure ont aussi été retirées ? Si il y en a encore, il faut bien sûr interpeller les vendeuses en expliquant que vous préférez ne pas acheter, en raison des articles comportant encore de la fourrure animale, tout comme vous le dites à notre collectif. Continuons également la pression par mail (contact site internet : contact@sheonline.fr) et par téléphone. Merci à tous de votre engagement !

Centre Commercial QUAI D'IVRY
94200 Ivry-sur-Seine
Tél : 01 46 71 28 61

Centre Commercial OKABE
94270 Kremlin-Bicêtre
Tél : 01 46 70 80 52

91 rue de Provence
75009 Paris
Tél : 01 40 16 48 80

Centre Commercial LES 3 MOULINS (pas de tél)
92130 Issy-les-Moulineaux

Centre Commercial LA GRANDE PORTE
93100 Montreuil
Tél : 01 43 60 49 42

Centre Commercial GRAND LITTORAL
13016 Marseille
Tél : 04 91 09 28 99.
 
 


lundi 17 octobre 2016

Compte rendu tractage véganisme et anti fourrure Dimanche 16 octobre, Paris.






Nous avons commencé à deux militants, place de la Bastille, et avons surtout tracté pour le véganisme, la douceur des température ayant relégué les garnitures en fourrure animale au placard. Quelques personnes tout de même, entre autres, une jeune fille dans le train, avec une grosse capuche,qui après explications a pris le tract avec intérêt. Une autre, plus tard, avec capuche en lapin, a grimacé après sensibilisation (a pris le tract aussi). Longue conversation entre une militante et une jeune femme, qui a assuré de retirer cette garniture (fort probablement en chien viverrin, comme beaucoup, cet animal étant le plus élevé et massacré pour sa fourrure en Chine). Un jeune homme végétarien, a qui nous avons expliqué que le végétarisme était un tremplin pour devenir vegan. Puis pas mal de personnes, qui malgré n'avoir pas pris le temps de discuter, ont pris le tract véganisme avec un sourire sincère, en entendant les mots "animaux/planète/santé", les trois étant étroitement liés, ce qu'explique les tracts.Puis d'autres militants nous ont rejoints, nous étions alors six. Nous avons avancé vers les promenades des quais, où le public est plus apte à converser, ce qui permet une sensibilisation plus importante au véganisme, avec de longues conversations, bravo aux militants ! Par exemple, une dame et sa fille se sont posées des questions qu'elles ne s'étaient pas posées auparavant, avec pas mal de réflexions positives sur le végétalisme. Un couple de végans avec un enfant, sont restés également à discuter longtemps, et ont pris tracts et autocollants. Il est très important de parvenir, quand cela est possible, à engager le dialogue, afin d'apprendre au public le mieux possible, pourquoi seul le véganisme peut en finir avec :
le gouffre de souffrances où sont plongés les animaux, la planète asphyxiée, la santé détruite, mais aussi la faim dans le monde, car vu le nombre de personnes qu'elle permettrait de nourrir, une agriculture intégralement végétale contribuerait activement à enrayer la faim dans le monde.
Si la France comptait aujourd'hui ne serait-ce que 150 000 végans, et que chacun d'eux s'engageait chaque année à accompagner une autre personne vers ce mode de vie, PLUS AUCUN ANIMAL NE SERAIT TUÉ NI EXPLOITÉ EN FRANCE EN L'ESPACE D'UNE DÉCENNIE.


"Le principal fléau de l'humanité n'est pas l'ignorance, mais le refus de savoir"
Simone de Beauvoir.

dimanche 2 octobre 2016

Les News de la Renarde : compte rendu tractage anti fourrure dimanche 2 octobre Fontainebleau (77)

Pas beaucoup de fourrure sur le dos du public, en ce dimanche matin pourtant frais.
Nous étions trois militants, et nous avons parcouru les rues près du marché de Fontainebleau, s'adressant aux personnes portant des garnitures en fourrure animale. Nous leur .avons donné le tract de notre collectif dénonçant la torture et le massacre des animaux pour des garnitures en fourrure dont personne n'a besoin. Ainsi que les nombreux étiquetages mensongers, les dégâts environnementaux que génère cette polluante industrie (classée par la Banque Mondiale comme l'une des cinq pires au monde pour la pollution des métaux lourds). La dangerosité pour la santé humaine (de récentes études ayant prouvé que les capuches en fourrure causent cancers et leucémie) a aussi été précisée. Nous n'avons eu que deux refus, dont une personne avec une énorme capuche, que nous avions remarqué dans la file d'attente d'une boucherie (l'un ne va en général pas sans l'autre !). Un couple, dont la femme portait une capuche, l'homme fut plus réceptif à nos arguments.Une autre jeune femme a très bien réagit, et nous a encouragés après sensibilisation, elle portait un gilet à capuche, sans aucune mention "fourrure animale", comme si souvent.
Puis, nous sommes entrés dans plusieurs boutiques (sous marques) dont les vitrines comportaient de la fourrure.
Les vendeurs après discussion, transmettrons à leurs dirigeants. Nous avons eu notamment des échanges intéressants avec une jeune vendeuse, nous expliquant que le problème vient des grossistes, qui souvent ne précisent pas qu'il s'agit de fourrure animale (ce que nous savions déjà). Il y avait aussi dans cette boutique plusieurs modèles à garnitures en synthétique, qu'il faut bien sûr privilégier, elle nous a assuré transmettre à son directeur.
Vous souhaitez vous joindre à nous ? Contactez nous ! Nous aurons besoin de renforts lorsque le froid sera à nouveau là.

Martin Luther King" N'ayez jamais peur de faire ce qui est juste, surtout si le bien-être d'une personne ou d'un animal est en jeu."