Partenaires Société Anti Fourrure

vendredi 22 janvier 2016

Happening Anti Fourrure marque Zapa






Dans le cadre de la Campagne France Sans Fourrure, (cible numéro 1 marque Zapa), et à l'occasion des Fashion weeks 2016, le collectif Société Anti Fourrure organise un happening anti fourrure le samedi 13 février de 12h à 15h devant la boutique Zapa au 99 rue de Passy dans le 16 ème arrondissement de Paris.
Des militants seront vêtus de garnitures en fausse fourrure, que nous avons confectionnées avec des échantillons commandés à une fabrique française de fourrures synthétique, Leon Shrurs fashion furs. Ces garnitures seront ornées d'un badge indiquant qu'il s'agit de fausse fourrure. Les autres militants tiendront les supports anti fourrure, et distribueront des tracts, tout en amenant le public à venir signer la lettre contre Zapa au stand. L'effroyable et nauséabonde réalité du commerce de la fourrure sera diffusée sur grand écran, dont les dernières enquêtes (2015) de Animal Equality dans plusieurs élevages en Chine : http://www.animalequality.net/node/681
Les faux engagements de la marque quant à l’arrêt de la fourrure  : (http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2014/08/communique-societe-anti-fourrure-zapa.html) + (http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2014/01/communique-de-presse-zapa-cesse-la.html) et cette année de nouveaux modèles/garniture/ fourrure de Chine, en chien viverrin dépecé pleinement conscient (étiquetées Raccoon et non Raccoon dog afin de ne pas choquer le consommateur, comme le permet tristement la législation). Rappelons que 90% de la fourrure au monde vient de Chine, et que 95% des produits issus des peaux animales est exportée à l’étranger, dont l’Union Eur  qui en est le plus grand importateur. Ces élevages d'animaux en Chine détiennent principalement des chiens viverrins, des renards, des lapins (laine angora), et aussi des chiens et des chats domestiques, dont la viande finira dans les restaurants chinois. En effet, malgré l'interdiction d'importation des peaux de chien et de chat  au niveau de l'Europe datant de 2006, les contrôles aux douanes n'étant pas assez efficaces, le trafic perdure, et de surcroit au nom de la rentabilité.

Nous vous attendons alors nombreux le 13 février, au nom des animaux torturés et massacrés pour une mode n'assumant pas ses responsabilités, en continuant sur le chemin de la cruauté et du sordide.


Fourrure : ABOLITION !!




Aucun commentaire: