Partenaires Société Anti Fourrure

samedi 16 janvier 2016

manifestation anti fourrure Zapa samedi 9 janvier




Manifestation du 09/01/2016 du collectif Société Anti Fourrure, devant la marque de prêt-à-porter Zapa qui commercialise de la fourrure animale, et la marque de prêt-à-porter 123 qui commercialise de la fourrure animale et synthétique. La marque Zapa avait pourtant annoncé en janvier 2014 sa décision d'arrêter cette pratique cruelle, polluante et obsolète (voir preuves dans nos précédents articles : http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2014/01/communique-de-presse-zapa-cesse-la.html et http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2014/08/communique-societe-anti-fourrure-zapa.html).

La plupart de la fourrure animale provient de fermes à fourrure de Chine, plus avantageuse, qui exporte 95% de sa production à l'étranger et l'Europe en est le plus grand importateur. Les animaux y sont dépecés vivants ou électrocutés par voies annale et buccale, après une vie de souffrances et de privations. Les animaux qui y sont massacrés sont principalement des renards, des ratons laveurs, des chiens viverrins (étiquetés "raccoon" au lieu de "raccoon dog" pour ne pas choquer les consommateurs), des chats et chiens domestiques, et des lapins, notamment pour l’angora. Selon le rapport du Comité Scientifique de l'Union Européenne, The Welfare of Animals Kept for Fur Production, les conditions de vie et de mort des animaux dans tous les élevages à fourrure du monde entier, ne sont pas humainement acceptables. Et selon le dernier rapport sur le commerce de la fourrure en Europe, la seule solution est l’interdiction de tous les élevages à fourrure au monde : « Il est grand temps de voir à travers les tactiques de marketing de l'industrie européenne de la fourrure".
De plus, le traitement de la fourrure est classé par la Banque mondiale parmi les cinq pires industries au niveau de la pollution des métaux lourds. Les produits chimiques et polluants utilisés pour désinsectiser et désinfecter les fermes à fourrure, ainsi que pour traiter les fourrures, se déversent dans les rivières et les nappes phréatiques, affectant la biodiversité et le changement climatique, mais contaminant également les individus qui travaillent souvent sans protection dans ces fermes aux conditions sanitaires très floues.

La marque Zapa n'est pas la seule à recourir à cette industrie, jusqu'à six fois plus polluante que la fourrure synthétique, qui est pourtant d'aussi bonne qualité thermique et esthétique. La marque 123, également ciblée lors de la manifestation, propose à la vente des fourrures animales et également des fourrures synthétiques ; nous leur demandons de cesser de cautionner les premières.


Vous pouvez aussi aider les animaux en agissant de façon hebdomadaire, en écrivant aux marques qui commercialisent de la fourrure animale en suivant notre blog et/ou en rejoignant notre Campagne France sans fourrure. Nous vous y donnons les arguments contre la fourrure animale et les coordonnées des marques ciblées, que nous vous prions de contacter toujours cordialement :
https://www.facebook.com/events/762543757191112/?ref=1&action_history=%5B%7B%22surface%22%3A%22permalink%22%2C%22mechanism%22%3A%22surface%22%2C%22extra_data%22%3A%5B%5D%7D%5D

voir aussi le compte-rendu de notre manifestation du 09/01/2016 : http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2016/01/compte-rendu-manifestation-anti.html


Fourrure : ABOLITION !!



Aucun commentaire: