Partenaires Société Anti Fourrure

dimanche 13 novembre 2016

Compte rendu stand Mois Végan Mondial Auxerre 12 novembre.





Nous étions 5 militants à sensibiliser le public au véganisme, et contre la fourrure, aux passant portant des garnitures. Plusieurs d'entre eux pensaient porter de la fausse fourrure, en raison de l'absence d'étiquetage. Le test du briquet a lors été réalisé, notamment avec un jeune homme,après explications étiquetages litigieux/mensongers, animaux dépecés pleinement conscients en Chine, d'où proviennent ces fourrures. Tous ont été très réceptifs.


Le stand dégustation produits végans a eu du succès : petites brochettes saucisse soja, tomate, simili fromage végusto, simili saucisson nature, poivrons doux, poivré. Cappuccino au lait d'amandes bien chaud.

Nous avons eu la visite de personnes déjà ou presque convaincues, comme une jeune femme végétarienne sur le chemin du véganisme, avec sa fille qui nous a aidés à distribuer au public les tracts IC "Novembre, le mois idéal pour devenir végan !". Sa maman a pris la documentation véganisme, comme le livret "Menu végan pour les fêtes de fin d'années", "Vivre Végan", etc.... Un couple dont la fille est végane, et donc sensibilisé par celle ci, est rester un long moment à discuter.
Puis, des personnes omnivores ont bien apprécié les similis fromage, et étaient étonnées du goût délicieux se rapprochant de celui du fromage.Tous ont pris la carte Alternature afin de commander ces produits. Un jeune homme et sa copine, qui disait "trop aimer la viande pour s'en passer" a découvert nos similis, et fut lui aussi surpris par ces alternatives. Il lui a aussi été offert un des burgers végans que Laurent, militant présent, avait gentiment préparé pour nous tous.
A toutes ces passants, la plupart étant restées longuement au stand, a été expliquer l'importance de devenir végan :


contre la souffrance animale, ne serait-ce que la séparation abjecte d'une vache et de son veau, pour des produits laitiers dangereux pour la santé, de surcroît.La population mondiale est d’ailleurs à 65% intolérante au lait.


les élevages et abattoirs : un enfer sur terre pour les animaux.
l’asphyxie de la planète à cause de ces élevages, 80 % des ressources en eau potable étant destinée à la production de viande, une aberration.

les dangers pour la santé : viande et laitages causant de gros problèmes comme les cancers du côlon (viande), du sein et de la prostate (lait).

Merci aux militants pour leur engagement et sensibilisation !
Prochain stand à Auxerre : en janvier (date à définir), et toujours en partenariat avec International Campaigns.

Les photos :

Aucun commentaire: