Partenaires Société Anti Fourrure

jeudi 10 novembre 2016

Nouvelle victoire avec le supermarché Leclerc de Gap, et de Bourg les Valence !


Les articles en fourrure ont été retirés, suite à la mobilisation ! Nous avons reçu la confirmation (voir nos échanges avec Leclerc Gap ci dessous). Et nous sommes informés par la personne nous ayant alertés et qui nous a transmis les photos, après vérification sur place : Leclerc Gap a retiré tous les articles, que ce soit étiqueté Raton laveur, lapin ou marmotte ! Société Anti Fourrure vous remercie sincèrement, et vous demande de continuer cependant à diffuser notre pétition qui en seulement 5 jours a atteint plus de 27500 signatures ! Nous allons la transmettre à M. Edouard Michel Leclerc, afin que tous les magasins Leclerc susceptibles de proposer aussi  ces fourrures les retirent, et afin que cela ne se reproduise pas. Nous avons également communiqué avec le siège de l'enseigne par téléphone, qui déclare que les fourrures animales ont été aussi retirées du Leclerc de Bourg les Valences. Actuellement, ces fourrures seraient également retirées au niveau national, suite à la pression de notre alerte, et du public. Nous souhaitons toutefois une réponse par courriel/courrier postal du siège, à qui nous allons envoyer la pétition signée par près de 30000 personnes à ce jour. Fourrure : ABOLITION !!

La pétition, continuons sa diffusion :

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/contre-fourrure-animale-leclerc/25957

https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2016/11/petition-contre-la-fourrure-animale.html


Nos échanges avec Leclerc (Gap) :

De :  Qualite.Sudalp@lecasud.fr

Madame,
Nous vous remercions de l'intérêt que vous portez à notre enseigne.
Le centre Leclerc de GAP a commercialisé récemment des vêtements à fourrure animale. Bien que conforme à la réglementation française, cette commercialisation a suscité votre réaction. Aussi nous avons décidé de retirer immédiatement ces produits de la vente.
Nous présentons nos sincères excuses à tout ceux qui ont pu être choqués et vous remercions de votre confiance.
Bien cordialement,

Joël CHAMPOD
Responsable QUALITE
Centre LECLERC GAP - SUDALP II
TEL : 04/92/52/82/55
DEMANDER POSTE 338
FAX : 04/92/52/52/31


De :retour.conso@e-leclerc.com

Bonjour Mademoiselle ROSSENU,

Nous avons pris connaissance de votre remarque concernant la présence de vêtements avec des garnitures de fourrure animale dans un de nos centres E.LECLERC.
Nous sommes sincèrement désolés pour le désagrément occasionné.

La satisfaction de nos clients étant notre priorité, nous avons transmis, ce jour, votre dossier au responsable qualité du centre E.LECLERC de GAP, afin qu'une réponse vous soit apportée rapidement.

Nous vous remercions, Mademoiselle ROSSENU, de votre confiance.


Bien cordialement,
Elise BELLEC - Votre conseillère





Notre courrier :

Madame, Monsieur,

Nous avons été alertés par plusieurs de vos clients choqués et mécontents, de vos vêtements à garnitures en fourrure animale, dans certains magasins Leclerc. Il s'agit de fourrure de Chine, de chien viverrin étiqueté Raton laveur, de lapin et de marmotte pour le magasin à Gap (05). Les clients précisent en grand nombre, préférer aller chez Auchan et Carrefour si ces articles ne sont pas retirés de vos rayons...Quel que soit l'animal, les souffrances sont les mêmes. Cependant, pour information, les garnitures étiquetées Raton laveur sont en réalité en chien viverrin, animal le plus fréquemment élevé et massacré pleinement conscient pour sa fourrure en Chine. En effet, la fourrure de raton laveur étant compliquée à traiter et à confectionner, elle demeure rare.La législation autorise à étiqueter tel quel afin de ne pas choquer le consommateur avec le mot chien :

https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2014/12/usa-les-chiens-viverrins-fourrure-de.html

https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2016/01/la-realite-des-fourrures-de-chien.html

Voici l'effroyable réalité de ces garnitures (capuches)finissant en Union Eur, mise en lumière par Animal Equality s'étant rendu dans plusieurs élevages en Chine (2015). Ces animaux sont dépecés pleinement conscients, alors que ce ne sont de que des bébés, à environ 8 mois, âge de leur premier pelage d'hiver. Leur existence n'aura été que souffrances physiques et psychologiques, et cela perdurera pour ceux que l'on garde pour la reproduction,  où certains animaux resteront enfermés jusqu' à cinq ans dans une cage à peine plus grande qu'eux, à peine nourris et parfois pas même abreuvés, comme le dénonce les enquêteurs de Animal Equality :

http://www.animalequality.net/node/681

 Nous vous informons que d'après de récentes études menées par des chercheurs Allemands et Suisses, les garnitures en fourrure ont montré des niveaux élevés de chrome, de formaldéhyde et des éthoxylates qui peuvent causer des irritations, allergies, cancers....":

http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2016/02/la-fourrure-est-aussi-dangereuse-pour.html


D'où qu'elle vienne, la fourrure n'est que cruauté, nous vous demandons d'en finir avec ce commerce sordide, et de vous tourner vers la fourrure synthétique, de surcroît bien moins polluante :

http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2015/10/raisons-ecologiques-lapproche-de-la_12.html

L'industrie de la fourrure est destructrice pour l'environnement et énergétiquement inefficace :

Cette industrie représente également un danger au sens large pour l'environnement, avec les menaces de pollution des eaux potables, des nappes phréatiques, notamment du fait des déjections animales sans parler des produits phytosanitaires utilisés pour la désinfection et désinsectisation, utiliser pour contrer les parasites qui bien sûr, pullulent dans ce genre d'exploitation. La seule transformation de la fourrure pollue l'environnement mais met également en péril la vie aquatique. La mauvaise gestion des déchets peut aussi entraîner une contamination de l'eau. Le risque de pollution des eaux souterraines, du sol, de l'air, l'empreinte carbone liés au transport des aliments, des cadavres, de lisiers, et l'eau propre utilisés dans toutes les fermes à fourrure sont une aberration. Avec le risque de grandes périodes de sécheresse à venir, la paille et l'eau sont des denrées et ressources ) préserver pour les besoins vitaux. Ces exploitations que sont les fermes d'élevage à fourrure, détenant des milliers d 'animaux, sont une abîme de dépense et d'énergie :
La Banque mondiale classe le traitement de la fourrure comme l’une des cinq pires industries du monde pour la pollution des métaux lourds.
Et même les meilleures conditions dans ces élevages ne sont pas satisfaisantes, ce qui rend l'interdiction des fermes à fourrure la seule façon de protéger les animaux.
Des exemples d'autres pays (UK, Autriche, Belgique, Croatie, Suisse, Suède...) comme  les plus développés en Europe montrent qu'il est impossible de protéger le bien-être des animaux dans les conditions d'exploitation de leur fourrure.
Nous vous demandons alors s'il vous plaît, de retirer ces ignobles articles en fourrure animale.

Charles Darwin :

« Ceux qui réfléchissent à ce sujet pour la première fois se demanderont   comment une telle cruauté envers les animaux a été permise pour se poursuivre à notre époque de civilisation. »

Bien sincèrement.


Stéphanie Rossenu Responsable

Société Anti Fourrure Collectif Abolition de la Fourrure.
http://societe-anti-fourrure.blogspot.com/

 

Aucun commentaire: