vendredi 20 octobre 2017

Lettre contre la cruauté infligée aux renards dans les élevages à fourrure en Pologne :






Réponse de l’Ambassade reçu le 9 février 2018. Il semble que la Pologne réfléchisse à l'interdiction des élevages d'animaux pour leur fourrure :





Bonjour,

En réponse à votre courriel nous aimerions vous assurer que la Pologne tient au bien-être des animaux et a entrepris les mesures ayant pour but leur protection.

Les travaux sur le  projet gouvernemental de la révision de loi sur la protection des animaux et du code pénal visant l’amélioration rapide dans ce domaine sont en cours (texte adopté par le Parlement et actuellement examiné par l’Assemblée Nationale). La loi durcit les sanctions pour la maltraitance envers les animaux  et les conditions de légalité de l'abattage rituel, et porte l’interdiction e. a. : de détention des animaux par les personnes déjà sanctionnées pour les mauvais traitements envers les animaux, de l’élevage d'animaux à fourrure, d'attachement ou d'enchaînement des chiens et d'utilisation d'animaux dans les spectacles/cirque ainsi que le renforcement de la protection légale des animaux avec l’obligation d’identification des chiens et la création du registre central.

En outre, au début de l'année, une exposition intitulée « Que les fourrures appartiennent désormais au passé » portée par les eurodéputés PiS (parti au pouvoir en Pologne) et les ONG Otwarte Klatki, Fur Free Aliance et Eurogroup for Animals a été présentée au Parlement Européen à Bruxelles.  Une lettre de félicitations de Mme Brigitte Bardot aux organisateurs de l’événement a été lue lors de l’inauguration officielle de l’exposition. Le but de l’exposition était de sensibiliser le public aux souffrances des animaux et inciter les États Membres de l’UE à interdire l’élevage d'animaux à fourrure.

En espérant répondre à vos préoccupations, nous vous prions d’agréer l'expression de nos salutations distinguées.


Maja Walicka
Service Economique
Ambassade de Pologne en France
Tél. : +33 143173418, fax: +33 143173401
http://www.paryz.msz.gov.pl

Walicka Maja <maja.walicka@msz.gov.pl>

9 févr. (Il y a 3 jours)



https://animalpetitions.org/429374/poland-ban-cruel-fur-farms/

Nous vous proposons une lettre type,( à personnaliser, de préférence, si vous parlez anglais) à l'attention du Président et du Ministre de l'agriculture Polonais, ainsi qu'à l'Ambassade de Pologne à Paris :

Contacts :

Monsieur le Président Andrzej Duda :

http://www.president.pl/en/contact/

https://www.facebook.com/andrzejduda/

Monsieur le Ministre de l'Agriculture Marek Sawicki :
  
marek.sawicki@sejm.pl

Monsieur l’Ambassadeur Tomasz Młynarski


paris.amb.info@msz.gov.pl

Contact presse :

monika.mizgier@msz.gov.pl

Lettre type :


Dear President,


We are extremely shocked by what Poland is doing to the foxes in its fur farms, here's the investigation :


https://animalpetitions.org/429374/poland-ban-cruel-fur-farms/

Two fox brothers called Borys and Eryk as they are dragged from their wire cage, hung from a back leg, electrocuted to death, and tossed onto a cart with other animals that will be skinned. The foxes are less than seven months old, and all of this occurs while their sister Aleska is left in her cage to watch. She is spared in order to breed—next year, her babies will be taken from her to be killed just like her brothers.


Recently Germany and the Czech Republic have joined the United Kingdom, Austria, Sweden, Belgium, Switzerland, Croatia,Hungary, Denmark, the Netherlands, Slovenia, having banned their fur farms. And most of people in the world do not want animals fur, as we know today that these animals are skinned alive.


Here is the latest report of the European Union Scientific Committee, The Welfare of Animals Kept for Fur Production, denouncing the living and dying conditions of animals in all fur farms around the world, not being humanly acceptable:

http://ec.europa.eu/food/animals/welfare/index_en.htm
 
The following is the result of the conference in the European Parliament concerning the disputed / false labeling of garments made with animal fur, with the FurFreeAlliance report on the labeling of European textiles where Poland is quoted:


http://www.furfreealliance.com/wp-content/uploads/2017/09/MislabelledMisleading_Fur-Labelling-Problems-in-the-EU-Market.pdf

This industry only increases the ecocide, also ranked among the five most polluting industries for heavy metals according to the World Bank :

https://vimeo.com/150707288


The toxicity of animal fur trimmings, dangerous to human health:


http://www.prijatelji-zivotinja.hr/index.en.php?id=1856

We ask you then to do everything in your power to put an end to such animal suffering in these fox farms, by choosing to ban you also these appalling exploitations.
We add that such a breach of compassion, concerning what is inflicted on foxes, and highlighted through the petition transmitted, following the investigation of an association, smear the image of Poland.

Sincerely.

Vos coordonnées. 


Traduction :

Monsieur le Président,


Nous sommes extrêmement choqués de ce que la Pologne fait subir aux renards dans ses fermes à fourrure, en voici l'enquête :

https://animalpetitions.org/429374/poland-ban-cruel-fur-farms/

Deux frères renards, nommés Borys et Eryk traînés hors de leur cage, suspendus à une patte arrière, électrocutés à mort, et jetés sur un chariot avec d'autres animaux qui seront écorchés. Les renards ont moins de sept mois, et tout cela se produit alors que leur soeur Aleska est à côté dans sa cage à regarder...

Récemment l'Allemagne et la République Tchèque ont ainsi rejoint le Royaume uni, l’Autriche, la Suède, la Belgique, la Suisse, la Croatie, la Hongrie, le Danemark, les Pays-Bas, la Slovénie, ayant interdit leurs élevages à fourrure.

Voici le dernier Rapport du Comité Scientifique de l’Union Européenne, The Welfare of Animals Kept for Fur Production, dénonçant les conditions de vie et de mort des animaux dans tous les élevages à fourrure du monde entier, n'étant pas humainement acceptables :

http://ec.europa.eu/food/animals/welfare/index_en.htm

Résultats de la conférence au Parlement Européen concernant les étiquetages litigieux/mensongers des vêtements à garniture en fourrure animale, avec le Rapport de FurFreeAlliance sur l'étiquetage des textiles européens où la Pologne est citée :


http://www.furfreealliance.com/wp-content/uploads/2017/09/MislabelledMisleading_Fur-Labelling-Problems-in-the-EU-Market.pdf


Cette industrie ne fait qu'accroître l'écocide, également classée parmi les cinq industries les plus polluantes pour les métaux lourds d'après la Banque mondiale :
https://vimeo.com/150707288

La toxicité des garnitures en fourrure animale, dangereuse pour la santé humaine :


http://www.prijatelji-zivotinja.hr/index.en.php?id=1856


Nous vous demandons alors de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour mettre en terme à de telles souffrances animales dans ces élevages de renards, en choisissant de bannir vous aussi ces effroyables exploitations.
Nous ajoutons que de tels manquement à la compassion, concernant ce qui est infligé aux renards, et mis en lumière par le biais de la pétition transmise, suite à l'enquête d'une association, salissent l'image de la Pologne.

Bien sincèrement.









Aucun commentaire: