mercredi 1 août 2018

Campagne France Sans Fourrure + Projet de loi contre les élevages de visons en France +Toutes les interdictions d'exploitations de fourrures en Europe :


La Campagne France Sans Fourrure sera, comme chaque année remise à jour en septembre.
En attendant, vous pouvez maintenir la pression en contactant les marques via le lien de la Campagne :

https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2017/09/depuis-un-nous-avons-obtenu-des.html


Par ailleurs, comme indiqué précédemment, le travail avec Combactive concernant notre projet de loi pour interdire les élevages de visons en France reprendra également courant septembre. Nous vous tiendrons bien sûr informé :


https://societe-anti-fourrure.blogspot.com/2018/05/interdire-les-elevages-de-visons-en.html
https://www.mesopinions.com/petition/animaux/projet-loi-interdisant-elevage-animaux-fourrure/38414

La Belgique vient de confirmer sa décision d'en finir avec ses élevages à fourrure.

Belgique: La dernière nation de l'UE à annoncer une interdiction. Le gouvernement flamand a approuvé ce mois-ci un décret rendant l'élevage d'animaux à fourrure illégal à partir du 1er décembre 2023.

Toutes les interdictions d'exploitations de fourrures en Europe :
 
Angleterre et Pays de Galles: l'élevage d'animaux à fourrure interdit en 2000.

Écosse: l'élevage d'animaux à fourrure interdit en 2002.
 
Irlande du Nord: l'élevage d'animaux à fourrure interdit en 2002 en vertu de l'ordonnance de 2002 sur l'élevage d'animaux à fourrure (interdiction) (Irlande du Nord).
 
Autriche: l'élevage d'animaux à fourrure interdit en 2004.
 
Croatie: une interdiction est entrée en vigueur en 2018 après une période d'élimination de 10 ans.
 
République Tchèque : en août 2017, la République tchèque a approuvé une interdiction de l'élevage d'animaux à fourrure qui entrera en vigueur en 2019.
 
Luxembourg: une loi a été adoptée en juin 2018 qui interdit totalement l'élevage d'animaux à fourrure à partir d'octobre 2018.
 
Slovénie: élevages d'animaux à fourrure interdit en mars 2013 avec une élimination de trois ans pour les fermes existantes.

Serbie :  élevages d'animaux (Chinchillas)interdit à partir de janvier 2019, après une élimination progressive de 10 ans.

INTERDICTIONS D'EXPLOITATION DE FOURRURES PARTIELLES :

Danemark: l'élevage d'animaux à fourrure de vison se poursuit mais à partir de 2023, l'élevage de renard sera interdit.
L'ÉLEVAGE DE LA FOURRURE ÉLIMINÉ EN RAISON DE RÈGLEMENTS PLUS STRICTS :

Pays-Bas: adoption d'une interdiction de la fourrure de vison en 2012 et élimination totale de l'élevage de fourrure de vison d'ici 2024.

Norvège :les élevages d’animaux à fourrure (renards et visons) seront interdits d’ici 2025.  

Suède: l'élevage de visons continue, mais l'élevage de fourrure de renard a été supprimé suite à l'introduction des exigences de bien-être animal qui stipulent que les renards ne peuvent être actifs, creusés et socialisés qu'avec d'autres renards. Cela a rendu la ferme de renards économiquement non viable en Suède. L'élevage d'animaux à fourrure de chinchilla a également été éliminé.

Allemagne: en 2017, les politiciens allemands ont voté pour une réglementation plus stricte qui mettra fin à l'élevage d'animaux pour leur fourrure.L'Allemagne a adopté de nouvelles réglementations pour l'élevage d'animaux à fourrure en 2009, ce qui a nécessité une augmentation de l'espace des cages pour les animaux. Les règlements exigent également que l'on fournisse de l'eau de baignade aux visons et une zone où les renards et les chiens viverrins peuvent creuser. Les fermes d'élevage d'animaux à fourrure ne seraient plus économiquement viables lorsqu'elles se conforment à cette réglementation et, par conséquent, toutes les fermes allemandes d'élevage d'animaux à fourrure devraient fermer en 2023, après une période d'élimination progressive de cinq ans.

Espagne : en 2015, l'Espagne a adopté une réglementation plus stricte pour prévenir les dommages écologiques causés par l'évasion des visons des fermes à fourrure. L'Espagne ne permet plus la construction de nouvelles fermes à fourrure de vison. Une législation similaire a conduit le Japon à fermer sa dernière ferme d'élevage de fourrures en 2016.

Pologne: un projet de loi interdisant l'élevage d'animaux à fourrure est actuellement à l'étude.

Bulgarie: 3 fermes d'élevage d'animaux à fourrure subsistent. Le 22 juin de cette année, 51.234 signatures ont été soumises au Parlement bulgare par l'initiative citoyenne nationale qui demande une modification de la législation actuelle pour "interdire l'élevage, la mise à mort et le commerce d'animaux destinés à la production de fourrure en République de Bulgarie".

Les 13 autres pays de l'UE - Chypre, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Malte, Portugal, Roumanie, Slovaquie - continuent malheureusement d'autoriser l'élevage d'animaux à fourrure, mais des campagnes de sécurisation sont en cours.







La fourrure, on aura sa peau ! Merci à tous de votre engagement.