samedi 24 février 2018

Document officiel Chinois : les trois principaux animaux en Chine fournissant le marché mondial de la fourrure.



Les trois principaux animaux « à fourrure » élevés en Chine sont :

_ le renard

_ le vison

_ le chien viverrin 貉子

Le renard représente 35 % du marché mondial, le vison :12 %.








dimanche 11 février 2018

Compte rendu Manifestation anti fourrure Paris groupe Sandro Maje Claudie Pierlot :

Une belle manifestation avec des militants très engagés !

Sensibilisation aussi comme à chaque fois, aux personnes portant de la fourrure, surtout les garnitures comme les capuches, deux fois sur trois jamais étiquetées.
Sur le chemin, à l'aller : une jeune femme avec un grand col descendant jusqu'en bas de la veste, probablement en chien viverrin d'après l'aspect (animal le plus massacré pour sa fourrure en Chine) était persuadée porter de la fausse fourrure : "vous savez le prix que je l'ai payé ? presque rien". Forcément, ces fourrures sont les plus avantageuses et peuvent être vendues à moins de 15 euros.Elle a très bien réagit, et contre s'insurger contre le détaillant en raison de l’absence de mention "fourrure animale".Une vendeuse dans une boutique de chaussures, avec pompon fourrage en  vraie fourrure sur plusieurs modèles, s'est montrée sincèrement écœurée à la vue du tract, et après explications : animaux dépecés pleinement conscients pour d'inutiles garnitures; Toutes les personnes sur ce trajet ont accepté le tract et écouté attentivement les informations, à part deux refus.
Nous étions une bonne cinquantaine présents sur cette manifestation à l'encontre des marques Maje, Sandro et Claudie Pierlot (groupe SMCP). Des personnes sensibilisées parmi le public, choquées d'apprendre ces ventes d'animaux torturés de nos jours.Une dame a eu les larmes aux yeux en voyant un panneau visuel, et après avoir discuté avec la militante.Une autre, entre autres, a décidé d'aller dire sa désapprobation à ces trois boutiques, elle qui s'était déjà insurgée chez d'autres marques, bravo ! Comme à l'habitude, des encouragements, pouces levés et klaxons, et une jeune fille qui s'est proposée de se joindre à nous, pour sa première action pour les animaux à fourrure.Les pétitions papier de Société Anti Fourrure et Dignité Animale à l'encontre du groupe SMCP ont récolté plus de 50 signatures, également du public, 400 pour Lyon ! En effet, la manifestation de Dignité Animale là-bas fut un succès, avec près de 50 militants, malgré deux cars de policiers et le gérant de la boutique Maje, très méprisant.Bastia qui manifestait aussi ce jour a rencontré quelques problèmes, la boutique Maje ayant tiré son rideau de fer.A paris, nous avons comme toujours donné de la voix au mégaphone avec les slogans :
"Dépecés vivants pour vos capuches ! " Laissez leur peau aux animaux !" suite au prises de paroles afin d'informer des faits atroces perpétrés aux renards, chiens viverrins, chiens et chat domestiques relatés par les militants Chinois la semaine dernière : agonie d'une heure au moins suite au dépeçage à vif, barbarie encore plus intenses des bourreaux en réaction des gémissements de souffrance.....voilà ce que commercialisent les marques de prêt-à-porter n'ayant pas encore pris la décision d'en finir avec la vraie fourrure : l'horreur absolue.

Mais heureusement, beaucoup de gens parmi le public, victimes des étiquetages mensongers de leur vêtement, ont pu être avertis, et sur le chemin du retour à la fin de notre action :
un papa dont la petite fille portait une capuche, non étiquetée, a de suite demandé avec inquiétude si cela pouvait être en vraie fourrure. Explications :pas de mention "fourrure animale" à 59% sur les vêtements en France, avec garniture en chien viverrin, renard (ainsi que les dangers pour la santé humaine (haute toxicité, avec risque de cancers et leucémies) surtout pour les enfants étant encore plus exposés.Une jeune fille dans le métro, très réceptive, qui compte bien se retourner contre la marque d’où vient son vêtement.Puis une autre, étant contre la fourrure, et sûre avant d'apprendre la réalité, de porter du synthétique.Il serait trop long d’énumérer ici tous les gens abordés,mais les réactions sont toujours plus positives que négatives, fort heureusement pour les animaux.

Continuons bien sûr de demander au groupe smcp d'en finir et de donner son engagement à ne plus commercialiser de fourrure pour ses prochaines collections (contact@smcp.com).

Merci et bravo à tous, nous vous donnons rendez vous le 10 mars prochain contre la marque Zapa (https://www.facebook.com/events/2028887760462628/)

Album photos de Viviane :

https://www.facebook.com/media/set/?set=ms.c.eJxNVEmy5TAIu1GXmeH~_F~_sK~_pbfLlExSCAsdryqxic1W~%3BKfAKhawOwP6APgEGj5gNK5QGbqmIvcGjo6eVTiRqh9gCgjUreo9wVCvxqhQR6~_ANtWnE3J8wfM6a~%3BosXzAl2JJYpMbwS59zvJwv4D3akl9KQsII1q3BiNKasVpUW1D7eXRNjsPY1sVyKeWMUy9mOIbIVdc9c7Dh~%3BOY5SFxeey~%3BZja7DObhXGXajvBpwQjrjdCQcphis8RK2CXQJR6xjVBurgKL4gi1lnocjtAwQuEaIK5e0YC4H0ttSj1x6zFref6AT0ldAnuZp3ZrzJVfARcOecB0rj8~_BXWmZMCn8aa~_PIKAoIu9lKUuj3ruAZVz~_70~_9SZTLNu47O~%3B7m3rRH~_BR5NEHWvzn5pZpv80ZmPrb7S7q2dJwyHV5jLdOzMy7KFB~%3Bt297lU4tE7Mp1x99wj~_ghx5LQwSJzfpDmxGztkwl0A6APHypG003e9uZxmtIRRcCvfKV2~%3B~%3Bivxp8lKZB7NqyD8TpFdfnKxEzh21xpuee6ad2U3jZM9so5acGilK~_7wuT6TdCwDTJdDBT50yxl357MeyW71jpWip8uOzGIb9na3kEj7B8jauHNXxwHhyQw4XJl05w6qn~%3BAexNRWg~-.bps.a.1304776436293634.1073741843.117807118323911&type=3

Vidéos de Christian :

https://youtu.be/eebxyx-eWBM

https://youtu.be/atUQiDgwWkw


mercredi 7 février 2018

Tract anti fourrure Société Anti Fourrure 2018

A télécharger ici : http://www.deshommesetdesanimaux.fr/wp-content/uploads/Tract-SAF_recto-verso-janvier-2018.pdf

Les News de la Renarde : compte rendu tractage Auxerre/Paris samedi 3 février.


Réactions plutôt positives malgré une météo toujours pluvieuse, entre autres :
une jeune fille en gare avec une énorme capuche a très bien réagit, a pris le tract.il lui a été dit, comme à tous les jeunes, de ne pas cautionner ces souffrances pour d'inutiles garnitures.Les jeunes sont l'avenir. Une femme dans une boutique, avec capuche probablement en chien viverrin d'après l’aspect (comme la plupart du temps, ou renard,chien et chat).Elle a déclaré ne pas s'être posée de question, malgré l'absence de mention "fourrure animale", s'appuyant sur le fait que "le cuir c'est pareil"."Et bien non, pas tout à fait".Il lui a alors été expliqué que le cuir vient d'animaux destinés à finir dans les assiettes, alors que ce n'est pas nécessaire pour la santé, bien au contraire.Ainsi que les animaux dépecés vivants en Chine pour d'inutiles capuches.Nous avons aussi parlé donc de véganisme, et de son importance.Elle s'est montrée réceptive.Des jeunes gens sensibilisés, aussi victimes de ces étiquetages litigieux.Une dame, comme on peut entendre si souvent, nous a dit qu'elle n'aurait pas pensé qu'il puisse s'agir de vraie fourrure en raison du bas prix du vêtement.Une autre, nous a remerciées, disant être contre la fourrure (sa capuche ressemblait à du poil de chat tigré)et pensait que la fourrure synthétique pouvait être si bien imitée.Une seule personne avec un étiquetage précisant "fourrure véritable", elle a écoutée attentivement les souffrances extrêmes endurées par des êtres sentients pour un dérisoire effet de mode.
Enfin le plus mauvais pour la fin : un homme avec sa capuche a décrété "vous me parlez des animaux alors que c'est la guerre dans mon pays, au Soudan, et les êtres humains meurent !".Il lui a été répondu que si nous compatissons, cela n'a aucun rapport avec l'hécatombe d' animaux pour ces inutiles garnitures, que les souffrances de son peuple ne peuvent justifier celles des animaux, etc...Nous ne sommes pas parvenues à le convaincre, trop obtus et sûr de lui qu'il était....en plein spécisme.Toutefois, il n'a plus su quoi répondre lorsque nous lui avons dit que sa réaction était bien réductrice.
L'important est d'informer le public victime de ces étiquetages mensongers/inexistants, à 59 % en France, ces garnitures sont en effet trompeuses :
https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2017/10/resultat-de-la-conference-au-parlement.html

  «Le monde est dangereux à vivre non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire », Albert Einstein.


dimanche 4 février 2018

ANTI FOURRURE APPEL DES MILITANTS EN CHINE


Voici un appel que nous venons de recevoir des militants en Chine, avec qui nous sommes en contact. Attention aux images très difficiles....


Photo 2 :
Un renard dépouillé vivant. Tout au long, il n’arrête pas de gémir et de se battre alors « l’ouvrier » devient plus féroce. Le sang jailli en tous sens.
Un renard dépouillé devient un tas de chair et de sang. Il expire au bout d’une heure.

Photo 8:
中国临潼一家皮草店,当街悬挂了几十张动物的真皮叫卖。…不少是狐皮狼皮,还有猫皮狗皮
Un magasin de fourrure à Lintong (province de Shanxi 陕西)… Beaucoup de peaux de renards et de loups, il y a aussi la peau des chats et des chiens.

Photo 9 :

« Je préfère être nu que de porter (les manteaux de) la fourrure ».
« Vous le portez une fois et il perd toute sa vie ».


xxx
一件貂皮大衣至少需要大约七八十只水貂”
« Il faut au moins 70 à 80 visons pour faire un manteau ».

中国…是主要的皮草动物养殖国和皮草加工贸易国,每年屠宰的狗和猫超过200万只。并将狗、猫裘皮制品大量出口到欧洲,目前欧洲裘皮市场交易中85%的货源来自于中国所谓的饲养场。
La Chine est le pays principal de l’élevage, de la transformation et de la commercialisation des animaux « à fourrure ». Chaque année, plus de 2 millions de chiens et de chats sont abattus et leurs « produits » sont exportés en Europe en grande quantité. Actuellement, 85% des « produits » sur le marché européen sont provenant des soi-disant élevages chinois.

你们买的“皮草”越多,中国的动物就越受罪。
Le plus de « fourrure » vous achetez, plus les animaux en Chine souffrent.








vendredi 26 janvier 2018

Contactez vos députés "Pour un projet de loi interdisant l'élevage d'animaux à fourrure en France".






Nous vous remercions vivement d'avoir signé notre pétition "Pour un projet de loi interdisant l'élevage d'animaux à fourrure en France".
Nous vous sollicitons à présent afin que vous contactiez vos députés, en copiant collant le mail ci dessous à leur attention.


Cliquez sur ce lien, puis entrez votre commune et votre département (en lettres) pour trouver les députés de votre circonscription afin de leur envoyer le mail suivant à copier/coller  :

http://www2.assemblee-nationale.fr/recherche-localisee/formulaire

Vous pouvez nous joindre pour de plus amples renseignements à ces adresses email :

contact@combactive.fr
collectif.societeantifourrure@gmail.com



"Madame la Députée, Monsieur le Député,


Je vous sollicite  pour l’élaboration d’une proposition de loi, afin qu’à l’instar des autres pays, la FRANCE s’engage pour un projet de loi interdisant ces élevages pour la fourrure et rejoindrait ainsi les pays de l'UE ayant déjà interdit ce type d'élevage.
De nombreux pays ont déjà interdit l'élevage d'animaux pour la fourrure tout comme récemment l'Allemagne, la Belgique et la République Tchèque et la Norvège (d'ici 2025). Le Royaume Uni, l'Autriche, la Suède, la Hongrie, le Danemark, les Pays Bas, et l'Espagne ont mis cette mesure en application depuis des années. En Suisse, l'élevage est inexistant tant la sévérité des normes empêche toute rentabilité économique.

Dans le département du Doubs l’élevage de visons, sis à Emagny projetait d’être régularisé car en infraction depuis des années et condamné par la Justice grâce à l’action de l’association locale Combactive ainsi que Dignité animale. La demande d'extension de 2000 à 18 200 visons a été logiquement rejetée par la Préfecture. La plupart des autres fermes d’élevage d'animaux pour leur fourrure sont dans le même cas, de non-respect des conformités de l'environnement et des conditions minimales de bien-être animal. Bien que la demande de Emagny ait été rejetée, il est urgent d'instaurer un projet de loi afin de bannir ces élevages.Les révélations partout dans le monde sur la pollution, la cruauté extrême de tels élevages sont amplement connues, beaucoup d'ONG ont démontré les conséquences dramatiques de ces élevages, tant pour l’animal que pour l’environnement pris au sens large : gaspillage des ressources, pollution des eaux et des sols, l’élevage des visons a des conséquences environnementales en matière de consommation d’énergie, et de traitement de fourrure aux métaux lourds. Il en résulte d’inadmissibles manquements au minimum de bien-être pour les animaux : conditions sanitaires déplorables et actes de cruauté intolérables infligés aux visons.
Animal Rights révèle des images choquantes, tournées dans un élevage de visons en Flandre (Belgique), ces pratiques inacceptables sont les mêmes dans nos élevages de visons en France.
Ces élevages au niveau mondial représentent le massacre annuel de 140 millions de vies encagées, véritable gaspillage de vies, de protéines et de ressources. A l'heure actuelle, il est plus que recommandé de réduire notre empreinte de carbone en mettant un terme aux élevages à fourrure. Le rapport du Comité Scientifique de l'Union Européenne, The Welfare of Animals Kept for Fur Production (les conditions de vie et de mort des animaux dans tous les élevages à fourrure du monde entier, ne sont pas humainement acceptables) dénonce ces élevages, qui ne respectent nullement les besoins physiologiques minima de ces animaux.
Je vous interpelle afin que soit mis à jour un projet de loi interdisant ces exploitations, et que ce projet de loi soit étudié comme il se doit.
Je vous invite à lire l'intégralité de cette pétition : "




Vos coordonnées.


















dimanche 21 janvier 2018

Les News de la Renarde : compte rendu tractage anti fourrure samedi 20 janvier Paris.





Encore beaucoup de vêtements à garnitures en fourrure animale, sans aucune mention le précisant, en cette journée pluvieuse.


Ces garnitures vendues en France à 59% ne mentionnent pas "Fourrure animale", ou bien l'étiquette indique "Raccoon" (raton laveur) alors qu'il s'agit en réalité de chien viverrin "Raccoon dog" :

https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2017/10/resultat-de-la-conference-au-parlement.html

Quelques exemples de réactions du public :

Un couple, très réceptif avec un enfant dont la capuche était  en vraie fourrure (sans mention donc).Nous leur avons expliqué les dangers pour la santé humaine de ces garnitures toxiques (surtout pour les enfants).

Un jeune homme avec capuche qu'il pensait être en fausse fourrure, puisque l'étiquette indiquait 100 % polyester a voulu s'informer afin de bien reconnaître la vraie fourrure de la fausse.

Plusieurs personnes (à des endroits différents) se sont montrées intéressées, ont posé des questions :

"Mais au prix peu élevé que je l'ai payé....je pensais que c'était de la fausse...".
Réponse/explications : ces vêtements avec garnitures (cols et capuches) valent
bien souvent moins de 30 eur car importées de Chien par les marques
Ou encore :
"Mais les vendeurs m'ont dit que c'était de la fausse"....Là encore attention ! Car ces vendeurs ne font que répéter ce que leur demandent les dirigeants de la marque, qui eux ont plutôt intérêt à taire la réalité, pour mieux vendre.

Des remerciements aussi, comme avec ce jeune homme dont le regard en disait long lorsqu'on lui a dit que les animaux sont dépecés vivants (soit au moins deux pour une seule capuche) pour ces inutiles garnitures.

Tous ont accepté le tract.

Réaction négative d'un couple (elle portait une capuche), l'homme au fort accent québécois a renchérit de manière réductrice "et l'arbre pour votre tract ?". Sophisme de sa part, ce à quoi nous avons répondu :"Il s'agit là de près de 4 animaux par seconde dans le monde qui succombent torturés pour leur fourrure". Il aurait fallut avoir le réflexe de lui dire aussi que si il est omnivore, manger sa viande revient à manger la forêt (déforestation pour parquer et nourrir les animaux destinés à la consommation humaine, soit environ 70 % des terres agricoles du Brésil).

«Le monde est dangereux à vivre non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire », Albert Einstein.





vendredi 19 janvier 2018

Manifestation/veillée anti fourrure Zapa 16ème.



Dans le cadre de la Campagne France Sans Fourrure, nous organisons une manifestation avec veillée pour les animaux samedi 10 mars 2018 de 15h à 18h en face le 99 rue de Passy (Paris 16ème).

Nous souhaitons faire une veillée avec de petites bougies en hommage aux chiens viverrins, renards, et encore chiens et chats domestiques principalement dont Zapa a cautionné la torture et la mort depuis qu'elle propose de la fourrure animale. Car comme toutes les marques, Zapa importe ces fourrures de Chine, puisque elles demeurent les plus avantageuses.Ces animaux victimes du commerce de la fourrure en Europe, sont élevés dans des conditions immondes et dépecés pleinement conscients dans les élevages Chinois.
Nous manifesterons alors silencieusement en face la boutique, avec nos supports visuels, pendant que l'écran diffusera les vidéos dénonçant les insoutenables images de l'industrie de la fourrure.Comme toujours, nous sensibiliserons le public portant de la fourrure animale à l'aide des tracts où est expliqué le trafic d'étiquetages trompeurs des garnitures en vraie fourrure des marques de prêt-à-porter.

Puis, en fin d'action, nous donnerons de la voix avec les slogans, afin de maintenir la pression auprès de Zapa afin qu'elle mettent un terme définitif à la fourrure animale.

Merci à tous de votre engagement.




Événement FB : https://www.facebook.com/events/2028887760462628/

L'équipe du collectif Société Anti-Fourrure.








mercredi 17 janvier 2018

Pétition pour un projet de loi interdisant l'élevage d'animaux à fourrure en France.








Notre collectif Société Anti Fourrure, ainsi que les associations Combactive https://www.combactive.fr/
et Dignité Animale https://www.facebook.com/pg/Dignit%C3%A9-Animale-465665753533756/ avons maintenu notre stratégie de départ d'attendre la décision finale concernant l'élevage d'Emagny, suite à l'autorisation honteuse d'extension accordée à l’élevage de Montarlot http://emagny-elevage-visons.fr/elevage-de-visons-montarlot-rioz/ pour envoyer cette pétition à l'assemblée nationale. 

Pour un projet de loi interdisant l'élevage d'animaux à fourrure en France :

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/projet-loi-interdisant-elevage-animaux-fourrure/38414