Partenaires Société Anti Fourrure

mardi 2 juin 2015

Courriers envoyés aux couturiers Fendi et Lagerfeld contre leur défilé fourrure Fashion Week juillet Paris.



http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2015/04/campagne-france-sans-fourrure.html



Monsieur,


Voici la nauséabonde réalité des fourrures de votre défilé, cette enquête (menée fin 2014) a été réalisée dans les fermes de chiens viverrins (Raccoon dog) et de renards à Beijing en Chine, les travailleurs Chinois ont révélé que FENDI faisait parti de leurs clients, sur ce lien :

http://www.animalequality.net/node/681


http://www.dailymail.co.uk/news/article-2867219/Inside-Chinese-fur-farms-breed-raccoon-dogs-tiny-cages-skin-alive-make-luxury-coats-sold-West.html


Comment pouvez vous cautionner ces viles pratiques que dévoilent ces enquêtes, réalisées récemment dans ces élevages dévoilent des images et des faits tout simplement insoutenables. Les chiens viverrins, les renards et les ratons laveurs ont une existence misérable, nourris par les restes de leurs congénères déjà massacrés, et n'ont pas même accès à l'eau. Leurs cages n'ont pas été nettoyées depuis des années, ils baignent dans leurs excréments, et l'odeur en est insupportable. Les blessures dues aux maladies, automutilation, cannibalisme, ulcères, sont leur lot quotidien, avant de finir dépecés pleinement conscients, oui, vous avez bien lu, pleinement conscients par souci financier, la plupart du temps ils ne sont même plus électrocutés. Ont leur infligera ces tortures alors que ce ne sont que des bébés..... mais d'autres sont gardés enfermés dans ces cages immondes pour la reproduction, et peuvent y passer de 4 à 5 ans, à devenir fous par la captivité et le manque de soin.
Vous commercialisez également de la fourrure de Finlande, voici des vidéos tournées aux images effroyables dans différents élevages, certains détiennent plus de 10 000 animaux :


https://www.youtube.com/watch?v=zRk4WebriDY



http://www.youtube.com/watch?v=XNW6_MO5vaI



https://www.youtube.com/watch?v=d0lKFQc6mNE



Le statut de fourrure éthique de la Saga Fur est faux, il s'agit d'une éthique qui ne peut exister sur le terrain. Cela ne vaut absolument rien quant au bien être des animaux : les renards et les visons sont enfermés dans des cages grillagées de toute part afin que la fourrure ne soit pas souillé par les excréments, mais leurs maladies ne sont jamais soignées, ni leurs blessures ouvertes et affections graves comme l'hyperplasie gingivale, déformation des membres, infection des yeux , certains sont éborgnés. Et les animaux décédés ne sont pas même retirés des cages, et restent là en

putréfaction.

Nous vous demandons, à l'instar des nombreuses personnes qui nous ont contactés, d'en finir avec la fourrure animale.
Le luxe, quoique ce terme relève de schizophrénie, est synonyme de souffrance extrêmes pour ces êtres sensibles, et l'homme a un devoir moral envers l'animal, quelle bassesse alors de la part d'un grand couturier de continuer ce vil et sordide commerce !
Il est plus qu'urgent d'évoluer vers l'éthique, et de vous tourner vers la fourrure synthétique définitivement, car de surcroit la vraie fourrure, malgré l'idée reçue, est plus polluante que la fausse : le formaldéhyde et le chlore ainsi que d'autres produits chimiques sont toujours utilisés dans le traitements des fourrures, et sont ensuite déversés dans les rivières et les ruisseaux, ce qui est une catastrophe pour la planète. Des ingénieurs ont rapporté que la quantité nécessaire d'énergie pour produire un manteau de fourrure issu d'animaux d’élevage était de 66 fois le montant pour une fausse fourrure (cages, dépouillement, séchage de la peau, transformation et transport).


« Ceux qui réfléchissent à ce sujet pour la première fois se demanderont   comment une telle cruauté envers les animaux a été permise pour se poursuivre à notre époque de civilisation. »
Charles Darwin.

Bien sincèrement.

Stéphanie Rossenu Responsable

Société Anti Fourrure Collectif Abolition de la Fourrure.

http://societe-anti-fourrure.blogspot.com/
       


Monsieur,

Voici la sordide réalité des fourrures de votre défilé lors de la Fashion Week à Paris en juillet prochain : 

Les animaux dans ces fermes à fourrure Finlandaises souffrent de diverses maladies infectieuses et structurelles ainsi que de troubles psychologiques, comme ils sont piégés dans leurs petites cages, beaucoup deviennent fous,  se mutilent et pratiquent le cannibalisme
. Certains élevages de renards et de visons en Finlande détiennent plus de 10 000 animaux
vivants dans de misérables petites cages, ils n' ont alors guère de place pour circuler dans les fermes surpeuplées, ce qui fait qu'il est impossible de prendre soin individuellement de leurs besoins les plus élémentaires. Les renards et les visons sont enfermés dans des cages grillagées de toute part afin que la fourrure ne soit pas souillée par les excréments, mais leurs maladies ne sont jamais soignées, ni leurs blessures ouvertes et affections graves comme l'hyperplasie gingivale, déformation des membres, infection des yeux , certains sont éborgnés. Et les animaux décédés ne sont pas même retirés des cages, et restent là en putréfaction.
La Saga Furs Finlandaise bénéficie de solides marchés internationaux certifiés, mais il s'agit d'une éthique qui n'existe pas sur le terrain. Cela ne vaut absolument rien quant au bien être des animaux.

En effet, ils animaux souffrent là-bas aussi bien que dans d'autres fermes à fourrure. Ils doivent passer leur courte vie dans de petites et sales cages métalliques jusqu'à ce qu'ils soient tués brutalement, électrocutés ou gazés, il s'agit là de camps de concentration, ni plus ni moins. Près de quatre millions de renards, visons, putois et chiens viverrins sont élevés et tués pour leur fourrure dans les fermes de Finlande chaque année.

Vidéos
tournées dans différents élevages de renards et de visons en Finlande :

https://www.youtube.com/watch?v=zRk4WebriDY



http://www.youtube.com/watch?v=XNW6_MO5vaI



https://www.youtube.com/watch?v=d0lKFQc6mNE

Nous vous demandons, à l'instar des nombreuses personnes qui nous ont contactés, d'en finir avec la fourrure animale.
Le luxe, quoique ce terme relève de schizophrénie, est synonyme de souffrance extrêmes pour ces êtres sensibles, et l'homme a un devoir moral envers l'animal, quelle bassesse alors de la part d'un grand couturier de continuer ce vil et sordide commerce !
Il est plus qu'urgent d'évoluer vers l'éthique, et de vous tourner définitivement vers la fourrure synthétique définitivement, car de surcroit la vraie fourrure, malgré l'idée reçue, est plus polluante que la fausse : le formaldéhyde et le chlore ainsi que d'autres produits chimiques sont toujours utilisés dans le traitements des fourrures, et sont ensuite déversés dans les rivières et les ruisseaux, ce qui est une catastrophe pour la planète. Des ingénieurs ont rapporté que la quantité nécessaire d'énergie pour produire un manteau de fourrure issu d'animaux d’élevage était de 66 fois le montant pour une fausse fourrure (cages, dépouillement, séchage de la peau, transformation et transport).

Vous qui aviez décidé de ne faire que de la fourrure synthétique il y a quelques années, arguant le fait qu'elle est aussi chaude et douce que la fourrure animale, et vous qui adorez votre chatte, comment pouvez vous cautionnez de telles pratiques au nom de la mode ? A l'instar des nombreuses personnes qui nous ont contactés, nous vous demandons Monsieur, d'en finir une bonne fois pour toutes avec ce nauséabond commerce.
« Ceux qui réfléchissent à ce sujet pour la première fois se demanderont   comment une telle cruauté envers les animaux a été permise pour se poursuivre à notre époque de civilisation. »
Charles Darwin.

Bien sincèrement.

Stéphanie Rossenu Responsable

Société Anti Fourrure Collectif Abolition de la Fourrure.

http://societe-anti-fourrure.blogspot.com/
       



Aucun commentaire: